RMC Sport

Mondiaux judo : l’Argentine au sommet, le Kazakhstan fou de joie

Le Kazakh Smetov

Le Kazakh Smetov - AFP

Si la première journée des Mondiaux de judo a été bien terne pour les Français, le pays hôte a flambé tandis que l’Argentine a bluffé tout son monde.

Le Kazakhstan n’en demandait pas tant. Pour la première journée de son championnat du monde à la maison, l’équipe asiatique a envoyé ses deux flèches en finale des moins de 60 kilos pour le plus grand bonheur du public. Le virevoltant Smetov réglant son compte au longiligne Ibrayev et ses techniques originales.

Le Kazakhstan règne au sommet du tableau des médailles devant la surprenante Argentine. Après Daniela Krukower en 2003, c’est Paula Pareto (-48kg) qui hisse le drapeau albiceleste au plus près des étoiles. Une belle récompense pour cette judoka, médecin à la ville, toujours placée dans les grands rendez-vous.

Le Japon devancé… pour le moment

L’Argentine devant le Japon au tableau des médailles. Ca mérite peut-être une photo. Trois médailles pour les nippons avec l’argent d’Asami en moins de 48 kilos et le bronze de Kondo (-48kg) et celui de Shishime (-60kg). On le pressentait, ce championnat sera très difficile d’accès, même pour les Japonais, à un an des JO. La Corée du Sud prend deux médailles de bronze.

Et la France devra attendre demain pour peut-être sourire un peu plus après les éliminations précoces de Buchard (-48kg) et Limare (-60kg).

MM à Astana (KAZ)