RMC Sport

Affaire Cielo : le TAS s'explique

Cesar Cielo

Cesar Cielo - -

Entendu par le Tribunal arbitral du sport ce jeudi à Shanghai, Cesar Cielo n’a pas été suspendu et a simplement vu l’avertissement donné par la Fédération brésilienne de natation confirmé, suite à son contrôle positif au furosémide. Le sprinteur et ses trois autres compatriotes entendus ont expliqué que ce produit retrouvé dans leurs analyses provenait d’un complément alimentaire à base de caféine qui leur avait été prescrit. « Le fait que les athlètes aient pu établir qu’ils avaient utilisé le complément alimentaire sur la base d’une prescription pharmaceutique montre qu’ils ont pris un certain nombre de précautions avant même d’utiliser le produit en question », déclare d’ailleurs Matthieu Reeb, secrétaire général du TAS, pour expliquer la décision des trois arbitres du panel du Tribunal arbitral du sport de rejeter à l’unanimité l’appel de la Fina.