RMC Sport

Agnel : « Bien envie de me fader un 100 m »

Yannick Agnel

Yannick Agnel - -

Après une saison 2012 marquée par son titre olympique, Yannick Agnel a repris le chemin de l’entraînement. Invité ce lundi soir du TP Show, le nageur niçois a également exposé ses objectifs pour la saison à venir. Et à défaut d’un choix définitif, confirmé son attirance pour le 100 m.

Yannick, est-ce que, comme Camille Muffat l’avait confié récemment, les séances d’entraînement que vous avez sont toujours aussi dures ?

Eh bien, ce soir, j’ai failli vomir dans l’eau (rires). Les entraînements sont toujours aussi chauds, sinon plus. Aujourd’hui, c’était particulièrement tendu. C’est surtout la quantité et la qualité des séances. Fabrice nous donne le programme et le temps qu’on doit réaliser sur certaines séries. Après, libre à nous d’accélérer encore plus et de voir jusqu’où on peut aller. Ce soir, on a fait tout l’entraînement à fond. A la fin, on n’a pas trop de problèmes d’insomnie.

Vous êtes-vous décidé sur la suite à privilégier ? 100 m ou 200 m ?

Pour l’instant, on est parti sur une saison 100 et 200 mètres. Ce seront mes objectifs pour les Mondiaux (ndlr, à Barcelone). On verra ce que ça donnera par la suite. Il faudra voir les temps que j’arriverai à faire mais j’ai bien envie de me « fader » un 100 mètres.

Les championnats du monde constituent-ils un véritable objectif pour vous ?

On n’a pas tout gagné. On a fait table rase du passé. Le titre mondial, c’est le seul qui me manque. J’aimerais bien grappiller au moins une médaille.

Et entrer dans l’histoire de votre sport.

Avoir la Sainte Trinité champion d’Europe, champion du monde et champion olympique, ce serait cool.

Si vous deviez choisir le titre olympique obtenu cet été qui vous a le plus marqué…

C’est difficile de choisir. Mais si j’avais à le faire, ce serait le 200 m. C’était vraiment mon objectif principal. Elle était annoncée comme la course du siècle, alors je me suis dit que ce serait sympa de gagner celle-là.