RMC Sport

Agnel : « Phelps ? Un concurrent de moins »

Yannick Agnel

Yannick Agnel - -

Engagé ce week-end à l’Open EDF, Yannick Agnel aborde cette compétition avec sérieux, à trois semaines des JO de Londres. Des Jeux où le Niçois est plutôt satisfait de ne pas croiser la route de Michael Phelps sur 200 m.

Yannick, quelles courses allez-vous nager lors de l’Open EDF ?

Ce sera moins chargé pour moi que pour Camille Muffat. J’aurai mes distances favorites : le 100 m, le 200 m et le 400 m, et il me semble que j’ai un petit 50 m papillon qui vient s’immiscer en plein milieu. On verra bien ce que ça va donner, mais je pense qu’on va bien m’amuser.

Quels seront vos objectifs ?

On va rester sur la même lignée que lors des meetings précédents. Ce sont plus des compétitions d’entraînement, le dernier échauffement avant les Jeux, plutôt que la recherche de la performance à tout prix. Mais on a toujours "l’œil du tigre" et s’il y a un duel qui se déclare ou une médaille à aller chercher, on ira la chercher.

A l’approche des JO, n’y a-t-il pas un peu plus de pression ?

Pas forcément. J’y vais serein et avec les mêmes objectifs que lors des meetings précédents. C’est passé tellement vite entre les meetings du Mare Nostrum (Barcelone, Canet-en-Roussillon et Monaco, ndlr) et l’Open EDF qu’il n’y a pas trop eu de coupure. C’est mieux que cela soit comme ça jusqu’aux JO.

Nager à Paris sera-t-il particulier ?

C’est une compétition que j’aime beaucoup. J’ai toujours eu la chance d’avoir du beau temps et il parait qu’ici, c’est plutôt une chance (rires) ! Cette année, ils prévoient quelques averses et j’espère que ça ne va pas tomber pendant la compétition et qu’on aura tout le loisir de nager tranquillement.

Comment accueillez-vous le fait que Michael Phelps ait décidé de ne pas nager le 200 m aux JO ?

Ça fait un concurrent de moins. C’est dommage car ça aurait fait une belle bagarre, mais s’il s’est retiré, c’est qu’il ne se sentait peut-être pas capable d’être au niveau d’une médaille d’or. Je ne pense pas qu’il fasse une course pour faire autre chose que monter sur la plus haute marche du podium. Mais ça fait un concurrent de moins, donc c’est plutôt une bonne nouvelle.

Before London