RMC Sport

Bernard : « Je m’en fous »

-

- - -

Après Frédéric Bousquet et Amaury Leveaux, c’est au tour d’Alain Bernard de prendre la parole à la suite de la polémique qui a éclaté autour du relais français à Pékin.

Alain Bernard, que pensez-vous de la polémique lancée par Frédéric Bousquet ?
Nous sommes vice-champions olympiques. Je pense qu’il est préférable de terminer 2e que 10e… Alors on peut continuer à parler mais la médaille, on ne l’aura jamais. Les Américains l’ont et c’est mérité. On peut retourner les choses dans tous les sens, ça ne changera rien.

Ca vous agace ?
Ca me laisse indifférent. Je m’en fous. J’ai donné le maximum le jour J et j’ai assez pris sur moi cette défaite. Heureusement que j’ai réussi à zapper cette course assez vite pour me concentrer sur le 100m. En tout cas, j’ai perdu beaucoup d’énergie dès le premier jour avec ce relais. Alors qu’on ne vienne pas me dire que j’aurais dû courir de telle ou telle manière. Je ne veux surtout pas entendre ce type de réflexion. On a nagé à quatre et on a ramené cette médaille à quatre. Il n’y a donc aucune raison de polémiquer là-dessus. Ca n’a vraiment aucun intérêt, à part se mettre la fédération à dos. C’est vraiment dommage.

Mais vous confirmez les propos de Frédéric Bousquet ?
Ce que Frédéric (Bousquet) a dit n’est pas totalement faux mais c’est exagéré. Après, c’est vrai, on a appris les changements au dernier moment. Mais l’ordre n’est finalement pas le plus important. Si ça se trouve, on serait arrivé à la 3e place… On ne le saura jamais. Cette médaille, on ne peut pas la renier. Il y a des millions de gens qui rêvent de vivre un jour une finale olympique ou de monter sur un podium.

La rédaction