RMC Sport

Bernard : « Tous derrière Agnel ! »

Alain Bernard

Alain Bernard - -

Au lendemain d’une journée placée sous le signe de l’argent pour le relais 4x200m masculin français et Camille Muffat sur 200m, le néo-retraité Alain Bernard découvre le statut de spectateur. A son plus grand bonheur.

Alain, vos amis du relais 4x200 mètres nage libre vous ont-ils fait vibrer hier ?

Ah mais oui ! On vibre, on vibre le jour, le matin, l’après-midi, la nuit ! On a mal aux jambes tellement on vibre ! Mais c’est tellement bien qu’on essaye de partager ça au maximum.

On a l’impression que les résultats d’aujourd’hui sont les conséquences de la voie que vous avez ouverte avec Laure Manaudou. Vous avez fait des petits ?

Non, on n’a pas fait des petits (rires). Ils se sont peut-être inspirés de nous comme on a su s’inspirer de ceux qui étaient là avant. Après il faut savoir y croire, il faut savoir s’accrocher. Quand on se donne tous les moyens d’y parvenir, on n’a aucun regret, que l’on monte sur la plus haute marche ou que l’on ait d’autres résultats. Si on est allé au bout de soi-même, c’est un superbe motif de satisfaction.

Comment vivez-vous votre tout nouveau statut de « retraité » ?

Je le vis très, très bien. Je m’étais vraiment préparé. Ça sera après les Jeux que la chute sera un petit peu plus difficile. Mais là, c’est tellement beau qu’on apprécie encore plus la chose. Et puis, s’encourager, s’entraider les uns les autres…

Yannick Agnel peut-il vous succéder ce soir (finale à 21h20) au palmarès du 100m ?

Il est très, très fort. Il peut vraiment nous surprendre. Maintenant, ça va être compliqué mais j’ai envie d’y croire. En tout cas, on sera tous derrière lui !

Propos recueillis par Pierrick Taisne, à Londres