RMC Sport

Bousquet agacé et vainqueur

-

- - -

Le Marseillais est devenu champion de France du 100 m papillon, relayant provisoirement ses soucis avec la Fédération française au second plan. Ce jeudi, il a rendez-vous sur un 50m NL très relevé où il sera l’un des grands favoris.

C’est un Bousquet agacé qui se présente devant la presse. Qualifié dans la matinée pour la finale du 100m papillon, le Marseillais s’élève quand on l’interroge sur sa sortie médiatique de la veille. « Maintenant que les championnats ont commencé, j'ai décidé de ne plus en parler. » En cause, le conflit qui l’oppose à la Fédération nationale concernant l’interdiction faite à son entraîneur américain Brett Hawke de le suivre lors des échéances mondiales. « En tout cas, je n’ai pas l'impression d'avoir fait quelque chose pour se mettre en mauvaise situation », glisse-t-il.

C’est finalement dans les bassins que le champion d’Europe du 50m papillon a tenu à répondre. Vainqueur en 53’’43, il obtient ce qu’il était venu chercher. Insuffisant pour partir à Shanghai, mais suffisant à son bonheur. « Je ne cherchais pas une qualification pour cette épreuve. Je misais tout sur le 50m NL. J’ai obtenu ce que j’étais venu chercher : la victoire. »

Un calcul judicieux, d’autant que les finales du 50m NL et du 100m papillon se dérouleront le même jour en Chine. Alors le temps n’était pas forcément à la hauteur de ses espérances, mais là aussi, quand on revient sur la polémique, il tape encore en touche. « Si je commence à mettre ça dans la tête, je peux rentrer à la maison. Je ne mélange pas l’aspect sportif et l’aspect extra sportif. » Pour l’instant…

P.Ta. avec J.R. à Schiltigheim