RMC Sport

Budapest dépanne... et ça se voit

-

- - -

Véritable patrie de la natation, qui a notamment vu naître les icônes Krisztina Egerszegi et Agnes Kovacs, la Hongrie accueille une fois de plus les championnats d'Europe. Comme il y a quatre ans. Pourtant, la désignation de la capitale magyare ne s'est pas faite en toute quiétude. Si le gratin des nageurs du Vieux Continent s'y retrouve, c'est tout simplement parce qu'aucune autre candidature ne s'est retrouvée sur le bureau de la Ligue européenne. Du coup, Budapest s'est proposée au tout dernier moment. Et cela se voit. Peu d'affiches dans les rues, un site désordonné, de l'eau de pluie qui s'infiltre dans les bâtiments préfabriqués, des tribunes montées à la va-vite et qui n'inspirent pas confiance... On a connu meilleure préparation. Comble de ce « gentil » désordre, une des tribunes a été mal positionnée et donc décalée de cinq mètres. On espère maintenant que le public réponde présent pour que la fête populaire rattrape les manquements de l'organisation.

J.R. et P.T. à Budapest