RMC Sport

Cielo : « Passer à autre chose »

-

- - -

Champion olympique du 50 m nage libre, le Brésilien Cesar Cielo ne cache pas son mécontentement à la suite de la décision prise par la FINA sur les combinaisons.

Cesar Cielo, avez vous été surpris par la décision de la FINA?
Je ne dirais pas que j'ai été surpris. Disons que je ne suis pas satisfait de cette décision. La première liste publiée le 19 mai était très bien (ndlr : sans les combinaisons 100% polyuréthane). Je ne pense pas que ressortir de l'eau ces combinaisons soit une bonne solution pour la natation.

Quel est votre sentiment ?
Comme je l'ai dit, je ne suis vraiment pas content de cette situation. Je ne pense pas qu’on puisse déterminer qui est le meilleur nageur... Aujourd'hui, je ne me suis pas très bien entraîné, j'étais un peu de mauvaise humeur. Je vais voir ce que l'on pourra faire avec Arena, quelles sont les modifications sur le X-Glide.

Le modèle développé par Arena semble quand même assez proche de la Jaked ?
Oui, je ne connais pas encore les modifications apportées sur la X-Glide mais je suis pratiquement certain qu'elle est au même niveau que la Jaked. Mais la chose la plus importante, c'est que les nageurs sponsorisés par des marques qui n'ont pas ce style de combinaison entièrement en néoprène seront un petit peu derrière aux championnats du monde. Ce n'est vraiment pas ce que l'on recherche. On veut juste savoir qui est le meilleur. Et pas mal de nageurs seront en difficulté quand ils se présenteront derrière les plots en sachant qu'ils n'ont pas le meilleur matériel.

A quel type d'atmosphère vous attendez vous à Rome pour les championnats du monde ?
Ce sera une nouvelle donne pour les nageurs. On devra avoir ce contrôle des combis avant les courses, ce que l'on n'a jamais eu avant. Je ne pense pas que ça donne une très bonne image à la natation. J'espère que l'on va pouvoir passer à autre chose le plus vite possible. On verra bien ce qu'il va se passer lors de ces championnats qui seront très certainement les championnats des combis.

Comment peut-on expliquer que TYR et Arena présentent la même combinaison que Jaked mais qu'elle ne soit pas homologuée ?
(Rire) Oh, j'aimerais bien pouvoir vous l'expliquer... Mais je n'en ai aucune idée. Je suis juste un nageur qui a lu sur Internet les dernières nouvelles et j'espère que j'aurais quelques explications par Arena.

Avez-vous déjà essayé la Jaked ?
Non, je ne l'ai jamais essayée. Mais j'ai essayé la X-Glide, la première originale (ndlr : celle avec laquelle Alain Bernard a amélioré le record du monde du 100m NL à Montpellier), et c'était plutôt pas mal (rires). C'est totalement différent. La vitesse que vous atteignez est incroyable donc je ne suis pas surpris que les gens nagent si vite avec.

Votre coéquipier d'entraînement à Auburn (Etats-Unis) et ami, Frédérick Bousquet, est un adepte de cette combinaison. Il a battu le record du monde du 50NL avec. C'est une bonne nouvelle pour lui...
Je n'ai pas pu en parler avec lui car il n'est pas aux États-Unis actuellement. Mais je me doute qu'il doit être satisfait. C'est une bonne nouvelle pour lui. Il sait qu'il sera dans de très bonnes dispositions aux championnats du monde. Il doit être très heureux.

Le record du monde d'Alain Bernard sur 100m NL n'a pas été homologué alors que celui de Frédérick Bousquet sur 50NL le sera très prochainement. Pourtant ces deux performances ont été réalisées avec du matériel similaire. Vous trouvez ça normal ?
C'est vrai que c'est délicat. Mais en même temps, cette décision est compréhensible puisqu’Alain Bernard portait un maillot qui n'était pas homologué à ce moment là. J'ai porté la même combinaison aux championnats du Brésil mais je n'ai pas battu de record du monde avec. Je n'ai donc pas eu ce genre de problème (rire). Maintenant, je suis certain qu'il est capable de le refaire aux championnats du monde.

A Rome, ce sont les meilleurs nageurs qui vont gagner ou ce sont les nageurs avec la meilleure combinaison qui vont s’imposer ?
Michael Phelps peut porter ce qu'il veut. Il sera toujours capable de gagner. Mais il est évident que pratiquement tout le monde va tenter de se procurer les combinaisons 100% polyuréthane. C’est ce qui s’était passé l'an dernier avec la LZR (Combinaison a plaque Speedo qui avait provoqué une avalanche de records du monde l'an dernier). C'est ce que tout le monde va essayer de faire.

Il y aura donc une première course avant la course : trouver une combinaison !
Oui et je suis heureux d'avoir mon sponsor. J'aurais l’une des meilleures combinaisons. Je pense que certains se retrouveront avec d’anciens modèles car il n'y en aura pas pour tout le monde.

Pensez-vous que les nageurs peuvent s'unir pour montrer à la FINA qu'elle se trompe ?
Si on arrivait à se regrouper, je pense qu'on aurait peut être une chance d'être entendus. On pourrait envoyer un message. Mais aujourd'hui, si on devait donner des chiffres, je pense que 30 ou 40% des nageurs sont heureux que les combinaisons entièrement en polyuréthane soient de retour.

Pourquoi ne pas revenir au maillot de bain ?
Non, revenir au maillot de bain, c'est trop. Je ne pense pas que l'on puisse revenir autant en arrière. Je pense que ce serait une bonne idée de revenir aux combinaisons en tissu. Ca redonnerait une image plus correcte de la natation.

Alain Bernard a déclaré que c'est une décision « grave de conséquence pour la natation ». Vous partagez ce sentiment ?
Je dirais plutôt qu’on se rappellera de 2009 comme l'année des combinaisons. On ne s'en souviendra pas comme l'année des meilleurs championnats du monde. Même si la saison n’est pas terminée, on s'en souviendra comme l'année de la tragédie des combinaisons.

La rédaction - Entretien exclusif de Julien Richard