RMC Sport

Des Bleues bronzées à point

Le relais 4x200 m

Le relais 4x200 m - -

Les Américaines étaient bien intouchables, ce mercredi, sur le relais 4x200m des Jeux Olympiques de Londres. Le quatuor américain a devancé l'Australie et la France, qui glane là sa 13e médaille, la 6e pour la natation française.

La marche était trop haute pour les relayeuses françaises du 4x200m. Mais avec détermination et panache, les belles Bleues sont allées chercher le bronze olympiques derrière les intouchables Américaines (7’42’’92) et Australiennes (7’44’’41). Mise sur orbite par une Camille Muffat de feu, la France a tenu son rang (7’47’’49, nouveau record de France). Pour un bonheur collectif qui fera date car jamais dans l’histoire de la natation tricolore, un relais féminin n’était parvenu à décrocher une médaille olympique.

Il fallait les voir, les « petites » Françaises, sauter de joie, se tomber dans les bras à l’issue de la course. Car au-delà d’une joie toute collective, elles avaient toutes une bonne raison de se satisfaire de leur propre sort. Camille Muffat, d’abord, triple médaillée olympique pour sa première participation aux Jeux. Et désormais détentrice des trois métaux olympiques (or sur 400m, argent sur 200m, bronze sur 4x200m). Pas mal pour une première qui n’est pas sans rappeler Laure Manaudou aux JO d’Athènes (or sur 400m, argent sur 800m, bronze sur 100m dos).

Et de 6 pour la natation française

Coralie Balmy, ensuite, toujours classée aux JO, jamais placée sur le podium. Et qui était inconsolable, mardi, après sa 6e place sur 400m. Ophélie-Cyrielle Etienne, après, dont c’était la seule et unique sortie à Londres. Et enfin, la petite dernière, la cadette de la bande, la Niçoise Charlotte Bonnet qui, du haut de ses 17 ans, s’offre un premier métal olympique. Après Yannick Agnel, Camille Muffat et Clément, c’est la quatrième du groupe de Fabrice Pellerin à décrocher une médaille à ces Jeux Olympiques de Londres. Pour un total de six médailles… sur les 6 glanées par la natation tricolore à Londres ! Chapeau bas.

« On y croyait beaucoup depuis quelques années à ce relais, a déclaré à chaud Camille Muffat, au micro de France 2. On a souvent terminé à des 4e et 5e places. C'était ma dernière course des JO, on s'est toutes donné à fond ce soir, on avait très à coeur de gagner cette médaille et, moi personnellement, de compléter ma collection après l'or et l'argent ».

RMC Sport