RMC Sport

Froid pour Bousquet, panne de réveil pour F.Manaudou

Frédérick Bousquet

Frédérick Bousquet - -

Le froid est l'ennemi du sprinteur, « surtout pour un sprinteur frileux », lance hilare un Frédérick Bousquet grelotant à sa sortie du bassin de la Croix Catelan. « Ca caille, on se les pèle ! C'est bien Paris au mois de juillet », ironise le Marseillais, qui a réalisé le deuxième temps des séries du 50m (22"62) derrière l'Australien Matt Targett. Ce n'est pourtant pas le froid qui a bien failli jouer un mauvais tour à son beau-frère, Florent Manaudou, 3e des séries en 22"64.

« J'ai eu une panne de réveil, raconte le petit frère de Laure. Du coup j'étais tout seul à l'hôtel, j'ai raté le bus. Par chance, c'est un monsieur qui vient de mon village quand j'étais petit et qui était à l'hôtel qui m'a emmené». « On espère qu'il n'y aura pas trop d'orage », priait Bousquet pour sa finale prévue à 19h35, et dans laquelle on retrouvera Amaury Leveaux (6e en 22"85) et Alain Bernard (7e en 22"90), qui nagera cette fois la dernière course individuelle de sa carrière.

J.Ri