RMC Sport

Hawke : « Manaudou sait ce qu’elle a à faire »

Brett Hawke

Brett Hawke - -

Les choses sérieuses reprennent pour la championne olympique 2004, qui fait sa rentrée officielle à Athens, dans le sud-est des Etats-Unis. Que peut-on attendre de Laure Manaudou après deux ans et demi d'absence ? Eléments de réponse avec son entraîneur australien.

Brett, après six mois d’entrainement, Laure Manaudou va faire ses premières courses en compétition. Qu’attendez-vous d’elle ?

C’est une vraie professionnelle. Elle s’entraine très bien donc c’est une très bonne opportunité pour elle de concourir et de retrouver la compétition. Toute l’équipe (d’Auburn, où elle réside, ndlr) sera présente, elle aura donc beaucoup de soutien. Je n’ai pas d’attente particulière en termes de résultats. Ces courses seront simplement de l’efficacité des entraînements. Elles seront aussi l’occasion de faire une course face à de bonnes concurrentes après une demi-saison d’entraînement. J’attends d’elle qu’elle retrouve le goût de la compétition

Dans quelles dispositions se trouvait-elle ces jours-ci ?

Laure est très excitée à l’idée de retrouver les bassins. Elle n’est pas stressée du tout mais plutôt très heureuse de se trouver avec l’équipe. Elle va concourir sur 50m ce jeudi avant d’être au départ des 100m et 200m dos vendredi. Nous n’allons pas nous fixer d’objectifs précis mais prendre les courses les unes après les autres. Nous n’avons pas encore planifié d’autres courses mais une chose est sûre : il y a une grande différence entre l’entraînement et la compétition. Plus elle fera de courses officielles, mieux elle se sentira en vue des Jeux Olympiques.

Aujourd’hui Laure a beaucoup plus de choses à gérer que par le passé…

Laure a un bébé avec Fred (Bousquet) mais ça ne l’empêche pas de laisser ça derrière elle et d’être totalement concentrée sur la compétition depuis son arrivée à Athens. De mon côté, j’essaye de lui donner les meilleures chances d’être prête pour la course, je lui demande simplement d’être concentrée et de s’entraîner. Selon moi, elle sait ce qu’elle a à faire. Bien sûr, en tant que coach, je suis à l’écoute en cas de besoin car elle revient d’une longue période sans compétition et elle vient d’avoir un bébé. Si tout le monde espère la voir être sacrée championne olympique ce week-end, ils vont être déçus (rires)…