RMC Sport

L’hommage du sport français à Manaudou

Laure Manaudou

Laure Manaudou - -

Championne d’exception, Laure Manaudou n’aura laissé personne indifférent. Surtout par le sport tricolore, qui dans son ensemble lui rend un vibrant hommage. Morceaux choisis.

Alain Bernard : « Un parcours extraordinaire »

« Je garderai en mémoire le parcours extraordinaire d’une adolescente qui devient jeune fille puis maman. Elle a eu un palmarès incroyable et en même temps, des passages compliqués. Malgré sa suprématie au plus haut niveau, sa carrière est très morcelée, très dentelée. Son image a souvent été ternie alors qu’on l’a aussi adulée, idéalisée. C’était facile de la descendre, mais c’est aussi le risque quand on est un personnage public. On s’est rapprochés sur la fin, mais c’est vrai qu’on ne se connait pas plus que cela. Indirectement, je pense que c’est Laure qui m’a lancé vers les sommets, qui m’a décomplexé. »

Camille Muffat : « Elle a décomplexé tout le monde »

« On sait très bien que c’est grâce à elle que la natation s’est professionnalisée aujourd’hui en France, et qu’on peut en vivre aujourd’hui. C’est elle qui a décomplexé un peu tout le monde. Elle a également ouvert la natation au grand public. Personnellement, on me considérait il y a quelques années comme la nouvelle Laure Manaudou. A ce jour, c’est la grande nageuse française. Elle nous manquera. »

Philippe Lucas : « Le potentiel de Phelps »

« Ce qu’il faut garder de Laure, c’est qu’elle a décomplexé la natation française et que ça a été une grande championne. C’était du Phelps potentiel. Avec ses qualités physiques et ses qualités de compétitrice, elle était capable de mettre la tête à l’envers à tout le monde sur pas mal de courses. A l’époque, à chaque fois qu’elle plongeait, elle gagnait. Vu le palmarès qu’elle s’est fait entre 2004 et 2007, c’est une très grande nageuse. Mais elle était difficile à entraîner. Et quand la meilleure nageuse du monde vous attend avec un fusil et n’a pas envie de nager, j’appelle ça un combat ! »

Valérie Fourneyron : « Un très grand coup de chapeau »

 « C’est une magnifique championne. Il faut tirer un très grand coup de chapeau à sa carrière exceptionnelle. Elle a annoncé son retrait pour son équilibre personnel et j’espère qu’elle va rester dans le monde de la natation. Elle nous a tellement apporté. »

Guy Forget : « Une championne extraordinaire »

« Laure est une championne extraordinaire. Elle s’est exprimée dans les bassins tout au long de sa carrière avec courage. Elle a glané de nombreux titres. Mais à un moment, on n'est plus prêt à faire les centaines d’heures nécessaires à la pratique de ce sport au plus haut niveau. Forcément, aujourd’hui, elle a envie de prendre un petit peu de recul, elle a une petite fille, elle a une famille. Notre vie ne tourne pas seulement autour de notre sport. Un grand bravo, un merci pour toutes ces émotions, il y a d’autres championnes qui arrivent derrière. C’est la loi de la vie. »

Amélie Mauresmo : « Elle a marqué l’histoire »

« Elle a marqué l’histoire du sport français et des femmes dans notre pays. Ce qu’elle a fait est extraordinaire. Je garde en tête l’image des Jeux d’Athènes, cette espèce d’insouciance, mais aussi les souffrances qu’elle a pu traverser par la suite. J’ai d’ailleurs pas mal d’affection pour elle par rapport aux hauts et bas qui ont jalonné sa carrière. Aujourd’hui, ça fait plaisir de la voir souriante, épanouie parce que quand on s’arrête, c’est bien beau, les trophées, les médailles, mais ce n’est pas ça qui reste. Ce qui reste, c’est le partage, l’humain. »