RMC Sport

Le 200m frémit derrière Agnel

Yannick Agnel

Yannick Agnel - -

Le Niçois a dominé les séries du 200m nage libre ce matin à Schiltigheim. Mais la concurrence est là. Un relais 4x200m médaillable aux Mondiaux est tout à fait envisageable.

On l'avait quitté hier soir déçu de sa troisième place sur 100m, on a retrouvé un Yannick Agnel déterminé ce matin avec le meilleur temps des séries (1'49"62). « Je voulais nager les séries facilement, assure le Niçois. Essayer de gérer au maximum pour cet après midi. Je viens de voir nager Jérémy (ndlr : Stravius) et je me suis régalé à voir ses coulées. Je pense qu'il va y avoir une belle confrontation avec lui ce soir et il va vraiment falloir se donner ce soir pour décrocher le titre. » Agnel regrettait les forfaits ce matin de Fabien Gilot, et d'Amaury Leveaux, toujours à plat à cause d'une grosse bronchite contractée il y a deux semaines. « Ils ne sont pas venus ce matin pour des raisons qui leurs sont propres et que je respecte, lance Agnel. Mais c'est vrai que si ils avaient été là ce matin, qu'ils avaient participé aux séries et à la finale ça aurait donné un peu plus d'engouement et de saveur à ce 200m nage libre. Tant pis pour eux et ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas là qu'il n'y aura pas de belle finale avec Jérémy et les autres... »

Sans être du niveau du 100m, la perspective d'un relais 4X200m performant dans le sillage d'Agnel le chef de file fait saliver de plus en plus de monde. « Bien sur que j'aimerais entrer dans le relais 4X200m, explique William Meynard, médaillé d'argent sur 100m hier, et 6ème temps ce matin. Tout ce qui est à prendre je prends. S’il y a une médaille à prendre... »

Stravius préfère l’eau froide

Ses coulées ont impressionné Yannick Agnel, Jérémy Stravius déjà médaillé d'argent sur 100m dos sera le principal rival du Niçois. Ce matin, Stravius était plus préoccupé par les changements de température de l'eau du bassin, « je suis inquiet parce que l'eau est chaude aujourd'hui, hier elle était froide... Je préfère l'eau froide j'ai plus l'impression de prendre des masses d'eau », que de sa série matinale. « J'ai gagné ma série sans trop forcer. » La finale est programmée à 17h13.

Camille Muffat dispute le troisième acte de son grand chelem sur la nage libre. Après son titre et sa qualification sur 800m et 100m, la niçoise est la grandissime favorite du 200m, avant le dernier acte sur 400m dimanche. Lara Grangeon sur 400 4N (4'41"48) et Coralie Dobral sur 200m brasse (2'29"45) ont réalisé les minimas demandés et peuvent continuer à espérer une place pour les mondiaux de Shanghai. Hugues Duboscq meilleur temps des séries du 100m brasse (1'01"17) tentera de décrocher en finale ce soir sa deuxième qualification pour Shanghai et son onzième titre national consécutif sur la distance.

Julien Richard à Schiltigheim