RMC Sport

Lochte écrase Phelps

Ryan Lochte

Ryan Lochte - -

Le premier duel entre les deux stars américaines de la natation a tourné à l’avantage de Ryan Lochte, vainqueur du 400m 4 nages ce samedi soir. Michael Phelps, avec ses 16 médailles aux JO dont 14 en or, n’a pris que la quatrième place.

Le voir à la ligne d’eau numéro 8 est déjà quelque chose de perturbant. Mais le regarder quitter rapidement le bassin sans un geste l’est encore plus. Michael Phelps, roi des Jeux Olympiques aux 16 médailles dont 14 en or en deux éditions, à Athènes et à Pékin, a été éjecté de l’un de ses trônes ce samedi soir à Londres. Pour sa première finale de la compétition, l’Américain a été largement battu sur le 400m 4 nages par son rival et compatriote Ryan Lochte (4’05’18), vainqueur devant le Brésilien Thiago Pereira (4’08’’86) et le Japonais Kosuke Hagino (4’08’’94). Pire, le recordman des médailles d’or n’est même pas monté sur le podium. Une première pour lui en 17 finales olympiques. Quatrième en 4’09’’28, il a surtout confirmé ses difficultés matinales sur cette distance.

Car il n’avait réalisé que le 8e et dernier temps qualificatif lors des séries, juste devant le Hongrois Laszlo Cseh. « Je me sentais super bien lors des 200 premiers mètres, a expliqué Michael Phelps à la BBC à l’issue de la finale. Mais après, ça ne l’a pas fait. J’ai eu de la chance d’être en finale. J’avais l’opportunité de repartir sur une bonne note mais je n’ai pas réussi. » Aux Mondiaux 2011, à Shanghai, il avait déjà cédé sur 200m 4 nages et 200m face à Ryan Lochte. Son entrée en lice à Londres ne va pas le rassurer sur sa capacité à jouer l’or sur la première de ces deux épreuves, alors qu’il a décidé de faire l’impasse sur la seconde.

Le quatrième titre pour Lochte

Mais Michael Phelps, qui n’est plus qu’à deux petites médailles du record absolu de l’ex-gymnaste soviétique, Larissa Latynina, sera sûrement beaucoup plus à son aise en papillon (100m, 200m). Et les relais lui offriront peut-être d’autres occasions d’enrichir son exceptionnel palmarès pour ce qui devrait être sa dernière participation aux JO, à 27 ans. Le rebond ne devrait donc pas trop tarder. « Je vais devoir en discuter avec lui pour voir comment il est après ça mais je sais qu’il a donné tout ce qu’il avait », estime Ryan Lochte au sujet de son meilleur ennemi. Le New-Yorkais a pour sa part parfaitement lancé sa campagne.

Désormais quadruple champion olympique (4x200m en 2004, 200m dos et 4x200m en 2008), il aura trois nouvelles chances en individuel cette semaine (200m lundi, 200m dos et 200m 4 nages jeudi). « Je savais que je pouvais gagner donc je suis content de l’avoir fait, a-t-il simplement indiqué pour sa première réaction. J’ai entendu les spectateurs. Avec ma famille, qui était là aussi, ils m’ont vraiment aidé. » Quelques minutes avant les démonstrations chinoises dans le bassin londonien, le premier bras de fer entre Américains a rendu un verdict saisissant. L’homme fort en 2012 pourrait bien être un certain Ryan Lochte…

LP