RMC Sport

Mondiaux de natation: Metella impressionnant, pas d'exploit pour Bonnet

Mehdy Metella

Mehdy Metella - AFP

Les deux tricolores engagés ce mercredi aux Mondiaux de natation n’ont pas connu la même réussite à Budapest. Charlotte Bonnet a terminé à la 8e place de la finale du 200m NL, tandis que Mehdy Metella a affiché le meilleur temps des demies du 100m NL.

Mercredi mitigé chez les Français

Septième temps des demi-finales mardi, Charlotte Bonnet n’était pas vraiment attendue pour prendre place sur le podium du 200m nage libre. La Française n’a pas réussi à se sublimer pour améliorer sa marque des demies, et a finalement pris la huitième et dernière place de la finale. La nageuse de Nice sera surtout à suivre sur le 100m NL à partir de ce jeudi matin pour les séries.

En revanche, Mehdy Metella a impressionné sur 100m NL, avec le meilleur temps des demi-finales en 47’65. Le tout en relâchant sur les dix derniers mètres! Metella a signé son record personnel, effaçant sa précédente marque à 48''08. Il est devenu le Français le plus rapide de la distance hors combinaisons. L'Américain Caeleb Dressel a réalisé le deuxième chrono des demi-finales, à un centième du Français (47''66), son compatriote Nathan Adrian le troisième (47''85). "Nager en 48''00-47''9, c’est pas mal et j’ai vu que j’étais devant, je commençais vraiment un peu à relâcher et je vois 47''65 je me dis: "Peut-être que le chrono ne fonctionne pas", Et je vois tout le monde, la foule et tout.. Je fais: "Mais je crois que j’ai bien fait 47''65". C’était super bien", a savouré Metella après sa course.

A lire aussi >> revivez le live de la journée de mercredi

Pellegrini dans l’histoire

Autre grande performance dans le bassin de Budapest: celle de Federica Pellegrini. Sur le 200m NL, l’Italienne a devancé au finish l’Américaine Katie Ledecky, grande favorite, et l’Australienne Emma McKeon. Un chrono de 1’54’’73 qui permet à Pellegrini de devenir la première nageuse à cumuler sept médailles individuelles dans des Mondiaux sur la même distance.

Peaty de nouveau titré

Insatiable Adam Peaty. Le Britannique, hors-norme en brasse, a conservé son titre de champion du monde du 50m. Peaty, qui a d’ailleurs battu le record du monde de la distance deux fois en séries puis en demi-finale (25’95), a frôlé son propre temps de référence en 25''99 dans cette finale. Il a ainsi devancé le Brésilien Joao Gomes Junior et le Sud-Africain Cameron Van der Burgh, obligés de s’incliner face au premier nageur à descendre sous la barre des 26 secondes en brasse.

A lire aussi >> Mondiaux de natation: Metella content de sa "bonne entame"

VIDEO. Camille Lacourt raconte… le titre mondial partagé avec Jérémy Stravius

D.W avec Julien Richard et Camille Gelpi à Budapest