RMC Sport

Muffat rate la finale

Camille Muffat

Camille Muffat - -

Camille Muffat, Coralie Balmy, Charlotte Bonnet et Ophélie-Cyrielle Etienne ont frôlé la septième médaille tricolore à Shanghai à l’occasion du relais 4x200m nage libre. Les Tricolores échouent à la 4e place (7’52’’22) alors qu’elles n’avaient signé que le 7e temps des séries le matin. Ce sont les grandes favorites américaines qui l’emportent en 7’46’’14 devant les Australiennes et les Chinoises.« On était septième des séries, on finit 4e mais le podium est très loin. Il n’y a pas de regret à avoir. On est la première équipe européenne. C’est la seule petite avancée par rapport à l’année dernière » a avancé Muffat.

Pour deux petits centièmes, Camille Muffat ne disputera pas la finale du 100m nage libre demain à l’occasion des Mondiaux de Shanghai. La Niçoise a réalisé le 9e temps des demi-finales ce midi alors que les 8 premières passent en finale. Avec un chrono de 54’’28, elle échoue sur les talons de la Bélarusse Herasimenia (54’’26). Pas grave pour Muffat qui n'est pas une spécialiste de cet exercice. C’est la Néerlandaise Femke Heemskerk, qui a été la plus rapide (53’’67). Dans l’autre demi-finale, c’est la Britannique Francesca Halsall qui avait signé le chrono de référence (53’’48) devant la Danoise Ottesen et l’Américaine Vollmer.

Médaillé de bronze du 200m dos aux championnats d’Europe, Benjamin Stasiulis n’a pas réussi à son pari d’intégrer la finale mondiale de la distance. Il se classe sixième de sa demi-finale (1’58’’19) et 11e temps général. Tyler Clary a dominé cette course (1’56’’00). Ryan Lochte a été le plus rapide lors de la première demie (1’55’’65). Il sera favori demain en finale.

Déjà champion du monde du 200m nage libre, l’Américain Ryan Lochte vient de remporter son deuxième titre mondial à Shanghai et avec la manière. Le nageur a dominé le 200m 4 nages (1’54’’00) en abaissant son record du monde (1’54’’10) qui datait de l’époque des combinaisons. Il devient donc le premier homme à battre un record planétaire depuis le retour au bermuda. Il devance son compatriote Michael Phelps (1'54''16) et le Hongrois Laszlo Cseh (1'57''69).