RMC Sport

Peirsol : « Lacourt a une nage fantastique »

Camille Lacourt

Camille Lacourt - -

A la retraite depuis l’an passé, Aaron Peirsol est de passage aux JO de Londres. Véritable légende de la natation mondiale (champion olympique du 100m dos à Athènes puis Pékin), l’Américain parle du duel qui opposera ce soir Lacourt à Grevers (21h13).

Que pensez-vous de Camille Lacourt ?

Il est très beau gosse (rires). Je sais qu'il va adorer que je dise ça de lui. Sérieusement, je pense qu'il a une nage fantastique. C'est un magnifique nageur. Il sait très bien gérer une course. Il va se bagarrer pour la médaille d'or avec ses 52'1 de l'an dernier. Il est très bon, c'est un des meilleurs dossistes à l'heure actuelle.

Savez-vous que Camille a toujours rêvé de nager contre vous ?

Pourquoi ne s’est-il pas manifesté avant ? Il a seulement 2 ans de moins que moi ! Nous avons un peu nagé ensemble quand nous étions plus jeunes, mais j'aurais aimé nager contre lui lorsque j'étais au pic de ma carrière. Cela aurait été bien pour moi !

Entre Matt Grevers et Camille Lacourt, lequel des deux se rapproche de votre style de nage ?

Aucun des deux, je pense… mais d'un point de vue positif ! Je pense que tous les deux sont des nageurs de 100 mètres alors que moi, je me suis toujours considéré comme un nageur de 200 (il détient pourtant deux titres olympiques sur 100m dos contre un seul sur la distance supérieure, ndlr). Matt est très long dans l'eau, Camille l'est aussi. Camille est très droit et esthétique, je ne suis pas sûr d'avoir été droit et esthétique. Matt est capable d'amasser beaucoup d'eau. Ma nage était un peu différente, peut-être plus proche de Camille, en fait. Mais chacun de ces mecs ont leur force.

Craignez-vous de voir tomber votre record du monde (51’’94) ?

Non, je n'ai pas peur, mais je pense qu'il va être battu, très certainement même. Avec la façon dont Matt nage… Il était si proche d'y arriver aux US trials (l’Américain a nagé en 52’’08). Les JO sont l'endroit idéal pour le battre.

Et seriez-vous triste ?

Non, furieux, je jetterai des chaises ! J'espère que quelqu'un va le battre. Personnellement, j'aimerais être là quand ce record sera battu.

Auriez-vous aimé disputer cette finale ?

Je suppose que non. Cela consolide mon idée que j'ai fait le bon choix. Quand tu es athlète, tu as l'impression d’être focalisé sur une seule chose. Mais aux JO, il y a tellement d’autres choses à voir. C’est une expérience totale.

Propos recueillis par Julien Richard