RMC Sport

Pellerin : « On n’aura rien à regretter »

Fabrice Pellerin

Fabrice Pellerin - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Fabrice Pellerin a fait le point sur la préparation de ses nageurs, parmi lesquels Yannick Agnel et Camille Muffat, actuellement en stage à Dunkerque à une semaine du début des JO.

La période d’affûtage

« L’affutage est une période où on ne cherche pas forcément à se transformer mais à rendre disponible tous les éléments qu’on a travaillés toute l’année. C’est comme un taille-crayon qui permet d’affiner la mine. Si on taille mal, on a une écriture un peu grossière, et si on taille trop, ça peut casser. Il y a un juste milieu à trouver. C’est quelque chose d’assez complexe. Ce n’est pas quelque chose de très mathématique, c’est un travail très artisanal qui est censé mener vers la performance. »

La bonne préparation ?

« Le bilan, c’est après qu’on le fait. On a fait une préparation plaisante, agréable, pleine de richesses. Camille (Muffat) et ses camarades ont eu une charge de travail inédite car l’année est inédite. On se doute qu’ailleurs sur la planète, la préparation a été quantitative et qualitative. On ne va pas se targuer d’avoir eu une préparation exceptionnelle. Ça correspond à une préparation que tous les nageurs qui veulent monter sur le podium doivent faire. C’est important de ne pas faire qu’investir, mais d’avoir aussi des moments de récompense pendant la préparation. Quoiqu’il arrive, on aura passé une formidable année et on n’aura rien à regretter. Après, ce sera une histoire de concurrence. »

Le départ pour Londres

« Ça se rapproche. On a vraiment hâte d’être à Londres pour avoir un peu plus chaud. Là, on est dans le Nord (à Dunkerque, où est réunie toute l’équipe de France) et ce n’est pas top. Mais c’est plus ironique qu’autre chose. »

Before London