RMC Sport

Phelps, pour écrire l’histoire

Ryan Lochte et Michael Phelps

Ryan Lochte et Michael Phelps - -

Déjà star à Athènes puis à Pékin, Michael Phelps est inscrit sur sept épreuves à Londres. Pour espérer devenir le sportif le plus médaillé de l’histoire des Jeux, il devra résister à son compatriote Ryan Lochte. Dès ce samedi sur 400m 4 nages (séries à 11h).

C’est l’autre grand choc avec celui qui opposera Usain Bolt à Yohan Blake. Cette fois, ce n’est pas sur les pistes du stade olympique de Londres mais dans le bassin du centre aquatique. Les Américains Michael Phelps et Ryan Lochte vont se livrer à un duel de titans qui durera sept rounds, soit autant que le nombre de courses qui les opposera. Phelps, 27 ans, a la possibilité de devenir l’homme le plus médaillé de l’histoire des Jeux. Seize médailles, dont 14 d’or qui en font déjà le sportif le plus titré, pendent déjà à son cou. Trois de plus et il battra le record de la gymnaste russe Larisa Latynina, couverte de 18 breloques au cours des JO 1956, 60 et 64.

« Je ne pense pas au record ou aux médailles, dément le kid de Baltimore. Je veux juste nager comme Michael Phelps. » Il n’empêche. La tentation est forte. D’autant qu’il dit se sentir beaucoup plus relax depuis quatre ans. « J’ai du plaisir à être au village olympique. J’ai croisé trois Russes à la cafétéria… Ouah ! Et moi qui croyait être grand (1m93) ! »

Quand Lochte s’offre le scalp de Phelps

Certes, mais les JO, c’est pour la gagne, non ? Donc avec six médailles à Athènes, huit à Pékin, combien à Londres ? Le décompte commence samedi avec le 400m 4 nages dont il est le double tenant du titre. Mais en face, il y a un client. Un sacré morceau qui lui a volé l’affiche lors des derniers Mondiaux avec cinq médailles (3 or, 1 argent, 1 bronze) : Ryan Lochte, 27 ans aussi, et déjà six breloques olympiques au compteur. Aux derniers Championnats du monde, le nageur de Canandaigua avait d’ailleurs battu Phelps deux fois sur 200m 4 nages et 200m.

Depuis deux ans, la natation vit au rythme des affrontements entre ces deux Titans. « Je ne viens pas ici seulement pour battre Michael, prévient cependant Lochte. Il y a beaucoup de nageurs à surveiller. » Comme le Français Yannick Agnel sur 200m. Mais l’histoire de ces XXXes Jeux Olympiques, voir même de l’olympisme, sera une affaire d’Américains.

Louis Chenaille (avec J.R.) à Londres