RMC Sport

Stravius-Lacourt, comme on se retrouve !

-

- - -

Le choc entre Camille Lacourt et Jérémy Stravius, co-champions du monde 2011 de la distance, aura bien lieu ce soir à 17h21 en finale du 100m dos des Championnats de France. Un rendez-vous en dos majeur, forcément.

Ils sont co-champions du monde du 100m dos, vainqueurs ex-aequo dans la piscine de Shanghai en 2011 et se retrouvent cet après-midi pour un duel au sommet après une année olympique contrariée pour les deux. Quatrième de la finale du 100m dos à Londres, Camille Lacourt a pris une (grosse) claque qu’il a mis du temps à digérer. Cinq mois de pause post-olympique pour profiter de la naissance de sa fille Jazz en octobre, et se refaire une santé mentale. « Une pause prévue avant les Jeux mais qui était devenue indispensable après », explique Lacourt.

Le Marseillais n’a donc repris l’entraînement que le 3 janvier, et n’a que 4 mois d’entraînement dans les jambes. Et même si son retour à la compétition a plutôt été concluant, il ne devrait pas y avoir véritablement « match » en finale nationale du 100m dos avec Stravius. Ce sera plus sûrement cet été pour les Mondiaux de Barcelone, si les deux se qualifient ce soir.

« Objectif moins de 54s et objectif qualification pour les Mondiaux, a déclaré hier Lacourt après sa demi-finale (1er en 54’’48). Je pense qu’il peut y avoir une belle bagarre avec Jérémy. Je n’ai pas vu la demie de Jérémy mais on sait qu’il est en forme et ce sera une belle bagarre. Mais je le répète, l’objectif c’est la qualification pour les Mondiaux. Ca ne fait que 4 mois que j’ai repris… »

Avantage Stravius

Plus saignant depuis six mois, Jérémy Stravius avait, lui, regardé le 100m dos olympique depuis les tribunes de Londres, puisqu’il ne s’était pas qualifié l’an passé en individuel pour les JO. Et même s’il s’était consolé en remportant l’or et l’argent avec les relais 4X100m et 4X200m (en ayant nagé les séries à chaque fois), le Picard a retrouvé l’envie et la motivation seulement après un long débrief avec son entraîneur, Michel Chrétien.

Depuis, Stravius a réalisé un début de saison canon avec 6 médailles dont 5 en or aux Championnats d’Europe en petit bassin à Chartres (nageur le plus médaillé de la compétition). Aujourd’hui 3ème performeur mondial de l’année, l’Amiénois pourrait frapper un grand coup cet après-midi dans la piscine de Rennes…

« Oui, j’assume totalement parce que je me sens super bien, a –t-il glissé hier. J’ai démontré que je peux nager très vite. J’ai coupé sur les 15 derniers mètres parce qu’il fallait juste que je gagne ma demie et que je me retrouve dans une bonne ligne à côté de Camille pour la finale. C’était important pour marquer le duel que l’on soit à côté. J’ai envie de cette confrontation, je suis vraiment prêt et j’ai hâte. On verra ce que ça donne mais j’ai peut-être un petit avantage. Je l’ai regardé nager et je ne pense pas qu’il se soit beaucoup économisé. Je suis franchement très serein. »

A lire aussi :

>> F.Manaudou-Bousquet, une relation sous influence

>> Stravius : « Je donne rendez-vous à Camille »