RMC Sport

A la rencontre de Franck Nivard

-

- - -

Natif de la Manche, fils d’entraîneur, Franck Nivard est passé jeune chez Jean-Pierre Dubois avant de se faire un prénom chez Jean-Baptiste Bossuet. Son sang-froid est vite remarqué et il réussit quelques exploits au pied levé, notamment avec Nelson de Vandel, en 2004 dans le Critérium des Jeunes, son premier Groupe I. Dimanche, il a déjà remporté son 3ème Prix d'Amérique.

Natif de la Manche, fils d’entraîneur, Franck Nivard est passé jeune chez Jean-Pierre Dubois avant de se faire un prénom chez Jean-Baptiste Bossuet. Son sang-froid est vite remarqué et il réussit quelques exploits au pied levé, notamment avec Nelson de Vandel, en 2004 dans le Critérium des Jeunes, son premier Groupe I.
D’une saison à l’autre, Franck Nivard accumule les succès et suscite l’admiration, au point d’être considéré aujourd’hui comme l’égal de Jean-Michel Bazire, dans l’art de piloter. Tous les entraîneurs (et ils sont nombreux) faisant appel à ses talents –comme jockey monté ou comme driver- apprécient en effet son flegme, son sang-froid incroyable et sa main en or, capable de s’entendre avec les chevaux les plus difficiles.
Devenu le partenaire privilégié de Ready Cash depuis novembre 2010 et tenant du titre dans le Prix d’Amérique, « Frankie » a réussi à canaliser l’énergie du champion. Ensemble, le driver et le cheval forment un couple parfait et complémentaire. L’homme a la sagesse du paysan normand, ayant monté les échelons un à un, et a su garder les pieds sur terre. Le cheval a conservé la fougue insolente du jeune premier qu’il a été (1er du Critérium des Jeunes en 2008)…
Qualitativement, l’année 2011 a été la plus belle de Franck, avec six succès de prestige glanés à l’attelé dans les Prix d’Amérique et de France (Ready Cash), dans le Critérium des Jeunes (Uaukir), tandis que sous la selle il a épinglé le Prix des Centaures (Scipion du Goutier), le Prix du Président de la République (Tango Quick) et le Prix de Vincennes (Uaukir).Seul manque encore au palmarès de ce pilote éclectique un grand succès à l’étranger.
A 31 ans, Franck Nivard disputait dimanche son sixième Prix d’Amérique. Il compte désormais trois succès après l’avoir remporté avec Meaulnes du Corta (2009) et Ready Cash (2011, 2012), sans compter une deuxième et une quatrième avec Kool du Caux. Que demander de mieux ? Un titre de champion de Casaq Ligue ! Premier driver à passer le cap des 300 points et à un mois de la fin du tournoi 2011/2012, il semble tout simplement intouchable !

photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté