RMC Sport

Antoine Hamelin sous le feu des projecteurs

-

- - -

Associé à Les Yeux d’Or, Antoine Hamelin a choisi la dernière réunion de Saint-Cloud en 2011 pour ouvrir son palmarès dans les quintés. Mais le pilote parisien a dû batailler ferme pour aller chercher Sébastien Maillot (I Love Loup) dans les derniers mètres de course. Régulier, Thierry Jarnet (Fannon Blue) prend la troisième place devant Maxime Guyon (Docteur Carter) et Thierry Thulliez (Vernazza).

Associé à Les Yeux d’Or, Antoine Hamelin a choisi la dernière réunion de Saint-Cloud en 2011 pour ouvrir son palmarès dans les quintés. Mais le pilote parisien a dû batailler ferme pour aller chercher Sébastien Maillot (I Love Loup) dans les derniers mètres de course. Régulier, Thierry Jarnet (Fannon Blue) prend la troisième place devant Maxime Guyon (Docteur Carter) et Thierry Thulliez (Vernazza).

Le gagnant du jour : Antoine Hamelin ne l’a pas volé

En quête d’une première victoire dans un événement, Antoine Hamelin avait l’occasion de débloquer son compteur aujourd’hui. En selle sur la favorite, Les Yeux d’Or, le jeune jockey parisien (20 ans) n’a pas tremblé et a su puiser dans les réserves de sa partenaire pour reprendre tout à la fin le tandem I Love Loup-Sébastien Maillot. Confidence : «Je n’ai pas voulu regarder la cote de Les Yeux d’Or, car je ne voulais pas me mettre la pression. Tout s’est déroulé selon mes plans. Je ne voulais pas la monter trop près de la tête. Je voulais qu’elle garde des forces pour finir. Elle a bénéficié du parcours que je souhaitais lui donner. Nous avons quand même dû nous employer pour reprendre le fuyard. »

En vue aujourd’hui : Sébastien Maillot improvise

On ne l’attendait pas à pareille fête. Associé à l’outsider I Love Loup, Sébastien Maillot a même failli s’imposer après avoir animé la course. Surpris par l’excellente prestation de son partenaire, le pilote de Robert Collet avoue s’être adapté aux circonstances de course : « Je n’avais pas forcément envie de prendre les devants, mais comme mon cheval se montrait brillant, j’ai pris la décision de le laisser faire. J’ai voulu virer au plus court dans le dernier tournant afin de prendre de l’avance sur le peloton. Il a fait preuve d'un courage exemplaire dans la ligne droite et j’ai même longtemps cru à la victoire. »

L’un des leaders de la Casaq Ligue : la régularité de Thierry Jarnet

Lauréat de deux quintés lors de ses huit dernières tentatives, il est l’un des hommes en forme de cette fin de saison. De nouveau associé à Fannon Blue, avec lequel il était passé près du succès il y a un mois, Thierry Jarnet s’empare de la troisième place après, une nouvelle fois, avoir fait illusion pour la victoire : « Mon cheval mériterait d’enlever son quinté. Je l’ai monté aux avant-postes et il fournit encore une excellente valeur. » Avec les quatre points engrangés ce mardi, l’ex-pilote d’André Fabre maintient sa position dans le Top 5 de la Casaq Ligue.

Crédit photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté