RMC Sport

Christophe Soumillon double la mise

-

- - -

Le leader de la Casaq Ligue termine le mois de mai pied au plancher. Lauréat de l’événement du jour sur les 1.000 mètres de Chantilly, Christophe Soumillon remporte en effet une deuxième étape consécutive et possède désormais une avance confortable dans le Challenge. A l’issue d’une fin de course tranchante, il devance Olivier Peslier (Bluster) et Ioritz Mendizabal (associé au vétéran Mariol) dans le Prix de Roissy. En léger retrait, Gérald Mossé (Murcielago) et Maxime Guyon (Moscow Eight) complètent l’arrivée d’une épreuve dont le verdict donne raison aux jockeys qui ont choisi de s’appuyer contre la lice extérieure.

Le leader de la Casaq Ligue termine le mois de mai pied au plancher. Lauréat de l’événement du jour sur les 1.000 mètres de Chantilly, Christophe Soumillon remporte une deuxième étape consécutive et possède désormais une avance confortable dans le Challenge. A l’issue d’une fin de course tranchante, il devance Olivier Peslier (Bluster) et Ioritz Mendizabal (associé au vétéran Mariol) dans le Prix de Roissy. En léger retrait, Gérald Mossé (Murcielago) et Maxime Guyon (Moscow Eight) complètent l’arrivée d’une épreuve dont le verdict donne raison aux jockeys qui ont choisi de s’appuyer contre la lice extérieure.

Le gagnant du jour : Christophe Soumillon

Vainqueur de l’étape strasbourgeoise d’hier, le pilote belge a encore fait parler la poudre cet après-midi. En selle sur Kolokol, qui restait sur deux échecs, Christophe Soumillon a réussi une petite prouesse en s’imposant avec un cheval dont il n’avait plus croisé la route depuis octobre dernier. Pour vaincre, le crack-jockey a d’abord pris la bonne option en suivant d’entrée de jeu le peloton de l’extérieur. Analyse : « Avec son numéro dans les stalles (le 10) je voulais absolument me retrouver dans le bon peloton et en faisant le papier j’avais vu que les concurrents de l’extérieur avaient plus de chance que ceux de la corde. Je voulais partir et me retrouver en bonne place mais il s’est malheureusement mal élancé. Il s’est retrouvé derrière des chevaux qui l’ont bien emmené et cela l’a encouragé au moment du démarrage. Une fois en action, il a passé tout le monde en revue et il est venu s’imposer sur le fil, en faisant preuve de beaucoup de courage. »

Grâce à ce succès, Christophe Soumillon possède désormais 25 longueurs d’avance sur Stéphane Pasquier au classement général de la Casaq Ligue.

En vue aujourd’hui : Olivier Peslier et Ioritz Mendizabal

Olivier Peslier avait un bon coup à jouer ce mercredi. Associé au favori, Bluster, le pilote mayennais n’a pas réussi à s’imposer mais réalise néanmoins une bonne opération dans le championnat Casaq Ligue. Deuxième avec son partenaire, toujours vu dans le sillage des animateurs, il figure désormais au pied du Top 5 dans le Challenge : « Tout s’est bien passé et tout s’est ouvert devant lui dans la phase finale, mais j’aurais préféré être couvert un peu plus longtemps pour venir uniquement dans les cinquante derniers mètres. »

Jockey de Mariol, qui portait le plus gros poids de la course, Ioritz Mendizabal réussit une belle performance en s’octroyant la troisième place. Après avoir longtemps patienté avec le protégé de Robert Collet, le pilote basque échoue même de peu pour un meilleur classement : « Il avait très mal couru dernièrement car le terrain était lourd. La piste était bonne aujourd’hui et, malgré son poids, il a réussi à fournir une bonne valeur. »

Crédit Photo : APRH

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté