RMC Sport

Dominique Boeuf termine sa carrière sur une victoire

-

- - -

Emotion, surprise, respect mais aussi tristesse. Les sentiments ont été très contrastés ce lundi à Craon : Dominique Boeuf a annoncé sa retraite sportive quelques secondes après avoir mené au succès Kiléa dans l'étape de Casaq Ligue. Ce grand jockey conclut donc sa carrière sur une victoire. Il devance Stéphane Pasquier (Morganza), Alexandre Roussel (Purple Sensation), Fabien Lefebvre (In Caso Di Nève) et Thierry Thulliez (Dolce Bambina).

Emotion, surprise, respect mais aussi tristesse. Les sentiments ont été très contrastés ce lundi à Craon : Dominique Boeuf a annoncé sa retraite sportive quelques secondes après avoir mené au succès Kiléa dans l'étape de Casaq Ligue. Ce grand jockey conclut donc sa carrière sur une victoire. Il devance Stéphane Pasquier (Morganza), Alexandre Roussel (Purple Sensation), Fabien Lefebvre (In Caso Di Nève) et Thierry Thulliez (Dolce Bambina).

L'au-revoir de Dominique Boeuf

Il aura marqué l'histoire des courses françaises : Dominique Boeuf, 43 ans, quatre fois cravache d'or, lauréat de deux Prix de Diane, a décidé ce lundi de mettre un terme à sa carrière. Vainqueur de son premier Groupe 1 à l'âge de 21 ans, Dominique Boeuf a gagné en popularité dans les épreuves Quinté+ dont il a été l'un des acteurs principaux pendant de nombreuses années. Moins en vue ces derniers mois, il a préféré raccrocher les bottes à temps. Favori de l'épreuve du jour, il n'a pas manqué sa cible avec Kiléa : " Bien placé dès le départ, j'ai bénéficié d'un bon parcours. En final, elle a été très accrocheuses pour s'imposer. J'arrête aujourd'hui ma carrière et je tiens à remercier tous les professionnels qui m'ont fait confiance." L'ovation du public mayennais lors de la remise des prix sur le podium a été à la hauteur de l'émotion procurée par cette annonce. Bon vent à Dominique Boeuf.

Stéphane Pasquier conforte sa position de leader

Fort de sa deuxième place avec Morganza, Stéphane Pasquier conforte sa première place au classement général de la Casaq Ligue. La victoire lui échappe de très peu après avoir longtemps mené : "C'était la tactique prédéfinie et c'était le bon choix. Je l'ai lancée très tôt à l'entrée de la ligne droite et elle a été courageuse."

Olivier Peslier non placé

Associée à une pouliche qui s'est trop dépensée en début de parcours, Olivier Peslier n'a pas pris de point ce lundi : "Elle a trop tiré et je n'avais plus de ressources pour finir."

photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté