RMC Sport

Franck Nivard et son crack

-

- - -

Franck Nivard tient entre ses mains de pilote le meilleur trotteur actuel : Ready Cash. Ensemble ils remportent ce dimanche le Prix de Bourgogne de toute une classe devant Pierre Levesque et Main Wise As très bons deuxièmes, Eric Raffin (Private Love), Franck Leblanc (Save The Quick) et Christophe Martens (Rolling d'Héripré). Autant de prétendants que nous retrouverons dans quatre semaines au départ du Prix d'Amérique-Marionnaud.

Franck Nivard tient entre ses mains de pilote le meilleur trotteur actuel : Ready Cash. Ensemble ils remportent ce dimanche le Prix de Bourgogne de toute une classe devant Pierre Levesque et Main Wise As très bons deuxièmes, Eric Raffin (Private Love), Franck Leblanc (Save The Quick) et Christophe Martens (Rolling d'Héripré). Autant de prétendants que nous retrouverons dans quatre semaines au départ du Prix d'Amérique-Marionnaud.

Franck Nivard à l'offensive

Le leader de la Casaq Ligue ne connaît pas la pression. Associé au grandissime favori (proposé à 12/10), Franck Nivard garde son objectif bien en tête, celui d'être aujourd'hui plus offensif que d'habitude. Une tactique qui aurait pu paraître risquée mais qui s'est bien avérée gagnante : " C'était la course pour le faire. Je voulais aller devant. Quand j'ai pris la tête à 1200 mètres du poteau, j'ai trouvé mon cheval parfait. Nous sommes allés ensuite en progression jusqu'à la ligne d'arrivée. Je ne l'ai commandé que dans les 150 derniers mètres pour éviter qu'il ne se relâche." Du grand art. Le duo approche de la perfection et sera le grand favori de la plus mythique des courses de trot le 29 janvier prochain : le Prix d'Amérique. Le succès du jour permet à Franck Nivard de consolider sa place de numéro 1 au classement général.

Pierre Levesque sur la défensive

La course n'a fait que confirmer ce que beaucoup pensent : Ready Cash est supérieur. Avant la course, Pierre Levesque le sait bien et son but est de trouver le dos du crack de Philippe Allaire : c'est chose faite à 1500 mètres du but avant que le profil de la course ne change à nouveau. "Quand Franck s'est rabattu en tête, je me suis retrouvé à son extérieur et j'ai dû me contenter de cela. Le cheval court extra car je finis deuxième sans être offensif."

Christian Bigeon confiant en l'avenir

Avec le numéro 17 derrière les ailes de l'autostart, les ambitions de Christian Bigeon étaient très mesurées avec Sévérino. C'est pourquoi sa septième place acquise au prix d'un superbe effort final est un bon résultat : "C'est vraiment très bien car sa ligne droite est de qualité. Si un wagon s'était créé en troisième épaisseur, je serais venu mais cela n'a pas été le cas. C'est encourageant." Le rendez-vous pour la fin du mois est également pris avec Christian Bigeon.

photo : APRH

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté