RMC Sport

Franck Nivard ne lâche rien

-

- - -

Le prix des Invalides tenait le haut de l’affiche pour le coup d’envoi du meeting estival d’Enghien. Une épreuve dans laquelle le champion de France des drivers 2011-2012, Franck Nivard, s’est illustré par l’intermédiaire de Quarass Rose. Les deuxièmes et troisièmes places reviennent aux jeunes Alexandre Abrivard (Rambo Saint Bar) et Romain Larue (Rainbow Dancer) devant « la Belgique », Dominik Locqueneux et Philippe Masschaele, qui complètent la bonne combinaison de l’événement du jour grâce à respectivement Sangoten et Sundbo Lava.

Le prix des Invalides tenait le haut de l’affiche pour le coup d’envoi du meeting estival d’Enghien. Une épreuve dans laquelle le champion de France des drivers 2011-2012, Franck Nivard, s’est illustré par l’intermédiaire de Quarass Rose. Les deuxièmes et troisièmes places reviennent aux jeunes Alexandre Abrivard (Rambo Saint Bar) et Romain Larue (Rainbow Dancer) devant « la Belgique », Dominik Locqueneux et Philippe Masschaele, qui complètent la bonne combinaison de l’événement du jour grâce à respectivement Sangoten et Sundbo Lava.

Franck Nivard, le rythme dans la peau

En empochant simplement son deuxième succès de la saison dans la Casaq Ligue (le premier, c’était la semaine dernière dans le prix du Président de la République), Franck Nivard a su trouver la parade pour rendre victorieusement vingt-cinq mètres sur l’hippodrome du Plateau de Soisy : « C’est vrai que nous avons négocié l’avant-dernier tournant en épaisseur mais le rythme avait nettement baissé à ce moment-là. Je ne pense pas avoir demandé à mon cheval un effort violent. Ensuite, malgré le parcours nez au vent, j’étais confiant car je sais qu’il a beaucoup de tenue et qu’il n’allait pas lâcher le morceau. » Grâce à cette réalisation, Franck Nivard se rapproche du podium. Onze points le séparent d’Eric Raffin.

Pas de miracle pour « JMB »

Associé à Il Re Frö, un scandinave inconnu sur notre sol, Jean-Michel Bazire n’a pu tirer son épingle du jeu. Malgré un parcours sans encombre, le fils de Varenne termine huitième : « Je le découvrais, nous avons bénéficié d’un parcours limpide mais il n’a pu véritablement accélérer dans la ligne droite. Il devrait progresser là-dessus même s’il n’a pas de marge à ce niveau de compétition. » Le leader de la Casaq Ligue conserve néanmoins une confortable avance au classement.

Philippe Masschaele a tenté son va-tout

Au sulky de Sundbo Lava, Philippe Masschaele était motivé. Rapidement, on a vu le pilote belge en tête de course avant que son partenaire ne termine cinquième : « J’avais prévu d’aller devant car il s’agissait d’une belle course pour mon cheval. Malheureusement, il s’est beaucoup usé sur son mors, se montrant trop brillant. C’est dommage car nous perdons la troisième place sur le fil, deux adversaires ayant terminé vite. Malgré tout, je suis un peu déçu car je le pense capable de mieux faire ! »

Crédit photo : Scoop Dyga

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté