RMC Sport

Gaëtan Masure touche au but

-

- - -

Associé à Catmoves, Gaëtan Masure a enlevé cet après-midi à Auteuil le premier événement d’obstacle de sa jeune et prometteuse carrière. Dominateur sur le plat, le pilote de Jean-Paul Gallorini devance sûrement le régulier Jean-Luc Beaunez (Lamego) et Alexis Acker (Fabuleux Farceur). Quatrième avec Top Ling, François Pamart complète avec Raymond O’Brien (Anowe de Jelois) l’arrivée d’un tournoi jugé sous un ciel gris, quasi automnal.

Associé à Catmoves, Gaëtan Masure a enlevé cet après-midi à Auteuil le premier événement d’obstacle de sa jeune et prometteuse carrière. Dominateur sur le plat, le pilote de Jean-Paul Gallorini devance sûrement le régulier Jean-Luc Beaunez (Lamego) et Alexis Acker (Fabuleux Farceur). Quatrième avec Top Ling, François Pamart complète avec Raymond O’Brien (Anowe de Jelois) l’arrivée d’un tournoi jugé sous un ciel gris, quasi automnal.

Le gagnant du jour : Gaëtan Masure

A la recherche d’un premier succès dans les quintés dans la discipline, l’éclectique Gaëtan Masure (aussi à l’aise en plat que sur les obstacles) a atteint sa cible cet après-midi à Auteuil, remportant assez facilement le Prix Hardatit. Après avoir évolué à proximité des leaders dans le parcours, le pilote originaire de Belgique n’a pas hésité à prendre les devants dans le dernier tournant puis a fait preuve de supériorité dans la phase finale : « Nous avons adopté la même stratégie qu’en dernier lieu. Mais, il faut être honnête, car Catmoves a pratiquement décidé d’avancer d’elle-même dans le dernier virage. C’est une super jument. Cela faisait un petit moment que je tournais autour du pot dans les quintés et cette victoire me fait très plaisir. »

Jean-Luc Beaunez sur le podium

Déjà vainqueur d’une étape cette année, Jean-Luc Beaunez a visiblement les moyens d’en épingler une autre avec Lamego. Deuxième de la Grande Course de Haies de Printemps, le tandem de Patricia Butel s’empare d’une nouvelle deuxième place derrière l’intouchable Catmoves. La lauréate du jour était-elle d’ailleurs intouchable ? : « Mon cheval s’est montré fautif au bout de la ligne d’en face et sans cela nous aurions pu être plus menaçants. Mais je ne dis pas, pour autant, que nous aurions gagné. Aujourd’hui, j’ai adopté la tactique habituelle avec Lamego. Nous avons attendu, puis nous nous sommes progressivement rapprochés. C’est sûr, il mériterait d’en enlever une. » A défaut de vaincre ce dimanche, Jean-Luc Beaunez réalise une excellente opération dans la Casaq Ligue, où il figure désormais sur la troisième marche du podium.

Alexis Acker et François Pamart s’illustrent

Il réalise sa meilleure performance dans la Casaq Ligue 2012-2013. Troisième avec Fabuleux Farceur, Alexis Acker échoue d’assez peu pour un meilleur classement : « Fabuleux Farceur était un peu allant dans le parcours. En face, je l’ai laissé faire car il ne servait à rien de se battre contre lui. Compte tenu de cela, ce qu’il réalise aujourd’hui est très bien. »

En selle sur Top Ling, François Pamart prend la quatrième place : « Il a fait une faute dans la phase finale. Sans cela, j’aurais terminé beaucoup plus près des premiers. »

Crédit Photo : APRH

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté