RMC Sport

Grégory Benoist, portrait en chiffres

-

- - -

Auteur d’un dernier trimestre 2012 spectaculaire, il n’avait pas caché ses intentions à la fin de l’automne : « Si je peux taquiner les habituels ténors de la Casaq Ligue, je ne m’en priverais pas. » Le malicieux pilote de Gérard Augustin-Normand a fait beaucoup mieux que cela, ne cédant sa place de leader qu’à l’occasion de l’avant-dernière étape du Challenge (1). A 30 ans, il réalise cette année la meilleure performance de sa carrière dans le Championnat de France des Jockeys. Une performance qui témoigne de son ascension progressive au sein de la hiérarchie des jockeys français. Car, non content de briller dans les événements, le pilote installé à Chantilly a aussi enrichi sa collection de Groupes cette année (6 Groupe 3, 1 Groupe 2 acquis cette saison).

Auteur d’un dernier trimestre 2012 spectaculaire, il n’avait pas caché ses intentions à la fin de l’automne : « Si je peux taquiner les habituels ténors de la Casaq Ligue, je ne m’en priverais pas. » Le malicieux pilote de Gérard Augustin-Normand a fait beaucoup mieux que cela, ne cédant sa place de leader qu’à l’occasion de l’avant-dernière étape du Challenge (1). A 30 ans, il réalise cette année la meilleure performance de sa carrière dans le Championnat de France des Jockeys. Une performance qui témoigne de son ascension progressive au sein de la hiérarchie des jockeys français. Car, non content de briller dans les événements, le pilote installé à Chantilly a aussi enrichi sa collection de Groupes cette année (6 Groupe 3, 1 Groupe 2 acquis cette saison).

Ses antécédents dans le Championnat de France des jockeys

2011 : 9e (6 victoires)

2010 : 5e (6 victoires)

2009 : 5e (7 victoires)

2008 : 12e (5 victoires)

2007 : 11e (4 victoires)

2006 : 16e (3 victoires)

2005 : 24e

Ses performances dans la Casaq Ligue 2012

Le blanc lui va si bien :

Lié à la casaque de Gérard Augustin-Normand (propriétaire recordman au nombre de victoires en France), Grégory Benoist s’est particulièrement mis en valeur dans les événements sous la casaque blanche. Lauréat de 11 étapes Casaq Ligue cette saison, il a passé le poteau en tête à 8 reprises pour le compte de « GAN ».

Un mois d’octobre éblouissant :

En l’espace d’à peine 10 jours, Grégory Benoist a remporté quatre événements. Entre le 9 et le 18 octobre, le plus souvent sous la pluie, il s’est imposé à Maisons-Laffitte (2 fois), Saint-Cloud et Fontainebleau. Au cours de ce seul mois, il a pris la bagatelle de 52 points.

Ses chevaux de cœur :

Avec Saint-Elier mais aussi Hurrican Jo, Grégory Benoist a signé deux doublés en fin de saison. Le premier est entraîné par David Smaga, le second par Elie Lellouche. Ces deux entraîneurs ont particulièrement compté dans sa réussite cette saison.

Dans son jardin à Saint-Cloud :

Un tiers de ses succès dans le Challenge ont eu pour théâtre l’hippodrome des Hauts-de-Seine.

Détail par mois

Mars :

1 victoire, 5 places pour 12 tentatives. Victoire avec Less Is More (F.Chappet)

Avril :

3 places pour 12 tentatives

Mai :

1 victoire, 6 places pour 11 tentatives. Victoire avec Bréhat (E.Lellouche)

Juin :

2 places en 6 tentatives

Juillet :

5 places en 12 tentatives

Août :

2 victoires, 3 places en 11 tentatives. Victoire avec Jetfire (D.Prod’homme) et Moonday Sun (D.Smaga)

Septembre :

1 victoire, 4 places en 11 tentatives. Victoire acquise avec Saint Elier (D.Smaga)

Octobre :

4 victoires, 2 places en 11 tentatives. Victoires acquises avec Totxo (R.Avial-Lopez), Hurrican Jo (E.Lellouche), Shorn Grass (M.Delzangles) et A Lola (E.Lellouche).

Novembre :

1 victoire, 3 places en 6 tentatives. Victoire avec Hurrican Jo (E.Lellouche)

Décembre :

1 victoire pour une tentative. Victoire avec Saint Elier (D.Smaga)

Janvier :

2 places pour 3 tentatives

(1) Parti au Japon, il n’a pu prendre part aux étapes Casaq Ligue en février.

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté