RMC Sport

Jean-Michel Bazire encore et toujours !

-

- - -

A Vincennes ou à Enghien, le résultat est le même, Jean-Michel Bazire gagne. En cette fin de saison de la Casaq Ligue, le sulky d’or est inarrêtable. Lauréat du Prix du Plateau de Gravelle avec Quoumba de Guez ce jeudi 23 février, le driver double la mise en s’illustrant dans le Prix de Saint-Pierre-la-Cour avec Sky Quick. Désormais deuxième au classement général du championnat de France des drivers, le pilote met le cap sur la plus haute marche du podium. Bon finisseur, Anthony Barrier (Serko de Nogent) s’empare du premier accessit aux dépens d’Eric Raffin (Smetana). Jérôme Chavatte (Sanctavis) termine quant à lui quatrième devant Bernard Piton (Seigneur du Caieu).

A Vincennes ou à Enghien, le résultat est le même, Jean-Michel Bazire gagne. En cette fin de saison de la Casaq Ligue, le sulky d’or est inarrêtable. Lauréat du Prix du Plateau de Gravelle avec Quoumba de Guez ce jeudi 23 février, le driver double la mise en s’illustrant dans le Prix de Saint-Pierre-la-Cour avec Sky Quick. Désormais deuxième au classement général du championnat de France des drivers, le pilote met le cap sur la plus haute marche du podium. Bon finisseur, Anthony Barrier (Serko de Nogent) s’empare du premier accessit aux dépens d’Eric Raffin (Smetana). Jérôme Chavatte (Sanctavis) termine quant à lui quatrième devant Bernard Piton (Seigneur du Caieu).

Le gagnant du jour : Jean-Michel Bazire avec de la marge

Jean-Michel Bazire réalise un mois de février tonitruant. Le driver a remporté cinq étapes de la Casaq Ligue et revient à seulement 19 points du leader Franck Nivard, à cinq jours de la fin du tournoi. "Aujourd’hui, j’avais prévu d’aller en tête et c’est ce que j’ai fait. Mon partenaire s’est très bien élancé, ce qui m’a permis de rapidement m’installer aux commandes de l’épreuve. J’ai ensuite contrôlé la course de bout en bout. Mon principal rival était dans mon sillage, mais comme ce dernier a beaucoup tiré, ce n’était plus un danger pour moi. Dans la ligne d’arrivée, j’ai ouvert les mains et mon cheval a filé au poteau. Il s’impose avec de la marge."

Le driver du jour : Anthony Barrier battu par meilleur

Appelé par Franck Nivard pour driver Serko de Nogent, Anthony Barrier n’a pas manqué sa chance. Le jeune pilote s’est parfaitement sorti de son numéro piège en seconde ligne derrière l’autostart. "Au départ, je n’ai pas eu le choix avec cette mauvaise place derrière la voiture. J’ai tout repris pour me placer à l’arrière garde et j'ai longtemps patienté avant de progresser en troisième épaisseur dans la ligne d’en face. J’ai bénéficié d’un dos pour me rapprocher et mon partenaire a très bien conclu pour s’emparer de justesse de la deuxième place. C’est toujours un plaisir de battre Eric Raffin à la lutte. En revanche, le gagnant nous était supérieur, nous sommes donc à notre place."

Crédit Photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté