RMC Sport

Jean-Philippe Dubois rêve...

-

- - -

Le Prix d’Amérique 2012 s’annonce exceptionnel. En remportant la dernière préparatoire, le Prix de Belgique, Jean-Philippe Dubois et Royal Dream s’annoncent comme les challengers de Franck Nivard et Ready Cash dans le championnat du monde de trot attelé. A l’issue d’une belle fin de course, Eric Raffin (Roxane Griff) subtilise la deuxième place au leader du championnat de France de la Casaq Ligue Franck Nivard (Ready Cash). Orjan Kihlström (Maharajah) termine quant à lui quatrième devant Jos Verbeeck (Perlando).

Le Prix d’Amérique 2012 s’annonce exceptionnel. En remportant la dernière préparatoire, le Prix de Belgique, Jean-Philippe Dubois et Royal Dream s’annoncent comme les challengers de Franck Nivard et Ready Cash dans le championnat du monde de trot attelé. A l’issue d’une belle fin de course, Eric Raffin (Roxane Griff) subtilise la deuxième place au leader du championnat de France de la Casaq Ligue Franck Nivard (Ready Cash). Orjan Kihlström (Maharajah) termine quant à lui quatrième devant Jos Verbeeck (Perlando).

Le gagnant du jour : Jean-Philippe Dubois surpris et heureux

Jean-Philippe Dubois dit le "dormeur magnifique" s’est transformé en bourreau ce dimanche 15 janvier 2012 à Vincennes. Au sulky de son pensionnaire Royal Dream, le professionnel a fait tomber le roi Ready Cash dans la 4ème B. "Il m’a un peu surpris aujourd’hui car l’adversité était de taille. Nous avons bénéficié d’un parcours de rêve et tout s’est ouvert au bon moment. J’ai réussi à me sortir de la corde et je suis passé à l’offensive. A l’entrée de la ligne d’arrivée, je pensais terminer deuxième mais lorsque je suis arrivé à côté de Franck Nivard, j’ai senti que j’allais gagner. Dans la phase finale, le cheval a très bien sprinté pour s’illustrer."

Le leader du classement : Franck Nivard pas déçu

Ce dimanche 15 décembre, Franck Nivard tentait de réaliser l’exploit de remporter les quatre B et ainsi de rejoindre Yves Dreux, dernier driver à avoir réalisé le coup de quatre avec Insert Gédé en 2001/2002, au palmarès. Malheureusement pour le leader du championnat de France des drivers, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. "Avant le coup, je devais juste faire la ligne droite, mais lorsque j’ai vu que la course n’avançait pas devant les tribunes, j’ai pris la décision de me porter aux avant-postes. Personne n’est venu me couvrir après et j’ai dû progresser en deuxième épaisseur nez au vent, c’est dommage car avec un meilleur parcours, j’aurais été plus près. Je ne suis pas réellement déçu car le cheval a bien couru. La belle est dans 15 jours !"

Crédit Photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté