RMC Sport

Jockeys et drivers, des sportifs de haut niveau

-

- - -

C’est un accord historique qui a été signé entre les associations de jockeys et drivers et le CERS de Capbreton. Un premier pas vers la reconnaissance de nos fameux «pilotes» en tant que sportif de haut niveau !

Cela peut paraitre incroyable à ceux qui suivent les courses régulièrement, notamment sur RMC, mais les jockeys et drivers ne sont pas considérés comme des sportifs de haut niveau, puisqu’ils ne dépendent pas d’une fédération sportive reconnue par le ministère des sports !

A l’heure où Tony McCoy et de nouveau nominé pour être sportif de l’année en Grande-Bretagne (ce qui fut le cas il y a deux ans), on peut clairement dire que l’on a du retard sur nos amis britanniques (même si Andy Murray devrait logiquement hériter du titre cette année).

Heureusement, les associations de drivers et de jockeys ont trouvé un allié avec le Centre Européen de Rééducation Sportive (CERS), qui reconnait le caractère sportif de leur métier. Cela permet donc désormais à nos pilotes d’être soignés comme ils le méritent, avec des moyens appropriés. Quand on sait que l’Association des jockeys comptent 600 accidents entraînant un arrêt de travail tous les ans, il était temps !

Le CERS de Capbreton a notamment accueilli Pierre Vercruysse, Jean-Michel Bazire et plus récemment Matthieu Abrivard.

C’est donc une très bonne nouvelle pour nos pilotes.

Le Quinté en vidéo

Redaction

Arrivées et rapports du Quinté