RMC Sport

Le Président entre rires et larmes

-

- - -

Le Prix du Président de la République est le handicap le plus richement doté d’Auteuil (225.000 euros d’allocations). Cette épreuve, visée de longue date par les professionnels, se tenait dimanche à Auteuil.

Le jour d'une élection est souvent synonyme de joie pour les élus... et de pleurs pour les battus. Pourtant, c’est entre rires et larmes qu’Etienne Leenders accueillait son pensionnaire, Tzar’s Dancer, à son retour au rond de présentation. S’il faut être un metteur au point précis et minutieux pour arriver à ce niveau, cela n’empêche pas de subir, parfois, la dure loi de l’obstacle. Après avoir perdu Urbaine, qui s’est tuée sur le dernier obstacle du Prix du Vivarais, mercredi dernier, le professionnel installé à Jarzé, dans le Maine-et-Loire, voit l’un de ses élèves franchir le poteau en tête dans le Prix du Président de la République (Groupe III).

Auteur d’énormes progrès depuis qu’il est entrainé par Etienne Leenders, le fils de Tzar Rodney venait seulement de découvrir les gros obstacles d’Auteuil dans le Prix Lutteur III, dont il se classait deuxième. Il prend donc sa revanche sur Sidi Bouknadel, pénalisé de huit livres pour son ultime succès, Pearse, à la même place que l’an dernier, Urkashe et Extrême Sud, qui a fait illusion jusqu’au saut du dernier obstacle.

Le Quinté en vidéo

RMC Sport

Arrivées et rapports du Quinté