RMC Sport

Les mayennais en position de force

-

- - -

En vue dans l’édition précédente de la Casaq Ligue, Maxime Guyon et Olivier Peslier ont l’opportunité de scorer dans l’événement de ce lundi, jugé sur les 1.900 mètres en sable de Chantilly. Associé à Loussia, le dernier cité endossera la tunique du favori dans ce tournoi. De son côté, Maxime Guyon a hérité d’un numéro de stalle favorable, ce qui sera un atout pour sa partenaire, Monicker.

En vue dans l’édition précédente de la Casaq Ligue, Maxime Guyon et Olivier Peslier ont l’opportunité de scorer dans l’événement de ce lundi, jugé sur les 1.900 mètres en sable de Chantilly. Associé à Loussia, le dernier cité endossera la tunique du favori dans ce tournoi. De son côté, Maxime Guyon a hérité d’un numéro de stalle favorable, ce qui sera un atout pour sa partenaire, Monicker.

L’expérience du duo Peslier/Loussia

L’an passé, ils s’étaient emparés de deux troisièmes places en deux tentatives dans la Casaq Ligue. Toujours très performant avec les protégés de Carlos Laffon-Parias (qui lui ont apporté de nombreux points dans le Championnat l’an passé), Olivier Peslier devrait logiquement mettre à profit la belle pointe de vitesse de Loussia pour participer à l’emballage final de cette course.

Maxime Guyon, une position avantageuse

Il s’élancera de la stalle 4 dans le quinté d’aujourd’hui. Avec Monicker, qui aime être montée avec les chevaux de tête, le crack-pilote d’André Fabre sera donc bien placé au départ de cette épreuve. Si elle s’adapte à la PSF, la pensionnaire d’Henri-Alex Pantall pourrait finir sur le podium à l’occasion de son premier essai dans la catégorie événement.

Crédit Photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté