RMC Sport

Loïc Guinoiseau, première !

-

- - -

Au lendemain d’un superbe prix d’Amérique, les trotteurs étaient de nouveau à l’affiche sur l’hippodrome de Vincennes. Le prix de Rethel, qui s’adressait à des juments de 7 ans, est tombé dans l’escarcelle de Loïc Guinoiseau (Reine Hélène). Ce dernier s’adjuge son tout premier événement Casaq Ligue. Il devance Jean-Michel Bazire (Rose de Sarthe) et l’italien Santo Mollo (Lady Diana Rosso). Le leader Franck Nivard prend encore des points, il est quatrième au sulky de Régina devant Pipo Gubellini (Ludwine).

Au lendemain d’un superbe prix d’Amérique, les trotteurs étaient de nouveau à l’affiche sur l’hippodrome de Vincennes. Le prix de Rethel, qui s’adressait à des juments de 7 ans, est tombé dans l’escarcelle de Loïc Guinoiseau (Reine Hélène). Ce dernier s’adjuge son tout premier événement Casaq Ligue. Il devance Jean-Michel Bazire (Rose de Sarthe) et l’italien Santo Mollo (Lady Diana Rosso). Le leader Franck Nivard prend encore des points, il est quatrième au sulky de Régina devant Pipo Gubellini (Ludwine).

Loïc Guinoiseau la méritait bien

Quatre fois deuxièmes dans ce genre de tournoi, Loïc Guinoiseau méritait bien de remporter son événement. Ces dernières semaines, on l’a vu faire l’arrivée avec des juments comme Quela Rive, Roxana de Barbray ou encore Tamira d’Havaroche. Cette fois, c’est au sulky de Reine Hélène qu’il s’est illustré : « La jument est récompensée de ses récents bons résultats. Comme d’habitude, j’ai assuré mon départ car ce n’est pas une grande débouleuse. Ensuite, cela s’est très bien passé car j’ai toujours suivi Jean-Michel (Bazire, favori avec Rose de Sarthe) qui m’a bien ramené. Et lorsqu’elle a vu le jour, elle a bien sprinté. » Au lendemain du prix d’Amérique, soulignons que Loïc Guinoiseau avait terminé troisième de cette prestigieuse épreuve en 2008 avec Orla Fun.

Inévitable Franck Nivard !

Gagnant du prix du Luxembourg samedi, du prix d’Amérique dimanche, Franck Nivard continue sur sa lancée ce lundi, terminant quatrième en compagnie de Régina. Tous ces résultats impressionnants font de Franck Nivard un leader on ne peut plus solide du classement Casaq Ligue : « Il n’y a rien à reprocher à la jument. La seule chose, c’est que lorsque je me suis retrouvé dans le dos de Pierre Vercruysse (Rodanse Mag), j’ai été obligé de sortir (Rodanse Mag a coincé après la mi-montée). Même si j’ai pu me rabattre par la suite, ce léger effort prématuré me coûte très certainement la troisième place. »

Crédit photo : APRH

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté