RMC Sport

Matthieu Abrivard conforte sa deuxième place

-

- - -

Malgré ses 25 mètres de handicap, Matthieu Abrivard a joué un tour à ses adversaires. Au sulky de sa pensionnaire Samba de Daidou, le pilote s’est illustré dans le Prix Cygnus à Vincennes. En dépit d’une très belle fin de course, Franck Ouvrie (Sthiéric) doit s’avouer vaincu du minimum et se contenter de la deuxième place devant le leader du championnat de France des drivers Jean-Michel Bazire (Safran de Breteil). Franck Furet (Sire de Janzé) s’empare quant à lui de la quatrième place en devançant le bon finisseur Franck Jamard (Socrate de Féline).

Malgré ses 25 mètres de handicap, Matthieu Abrivard a joué un tour à ses adversaires. Au sulky de sa pensionnaire Samba de Daidou, le pilote s’est illustré dans le Prix Cygnus à Vincennes. En dépit d’une très belle fin de course, Franck Ouvrie (Sthiéric) doit s’avouer vaincu du minimum et se contenter de la deuxième place devant le leader du championnat de France des drivers Jean-Michel Bazire (Safran de Breteil). Franck Furet (Sire de Janzé) s’empare quant à lui de la quatrième place en devançant le bon finisseur Franck Jamard (Socrate de Féline).

Le gagnant du jour : Matthieu Abrivard de peu

Si Jean-Michel Bazire survole le classement général de la Casaq Ligue, Matthieu Abrivard conforte quant à lui sa deuxième place. Grâce à son succès ce vendredi 1er juin, le fils de Loïc-Désiré Abrivard marque dix unités et compte désormais dix-sept points de plus que son poursuivant Eric Raffin. "Aujourd’hui, c’était un très bon engagement et il ne fallait pas le manquer. Je suis bien parti au second échelon et j’ai patienté à l’arrière-garde. J’ai eu de la chance car un wagon s’est formé à l’extérieur ce qui m’a permis de me rapprocher. Dans le dernier tournant, j’ai fait le tour de mes adversaires et je me suis arrangé pour que Franck Ouvrie reste enfermé le plus longtemps possible. C’est ce qui m’a permis de gagner car il était temps que le poteau arrive, tant il a terminé très vite à mon extérieur."

Le driver du jour : Franck Ouvrie enfermé

Battu d’un nez pour le succès, Franck Ouvrie a manqué d’un rien son premier succès dans le tournoi de la Casaq Ligue 2012. "C’est dommage d’être battu comme cela mais ce sont les courses… Après un bon départ, je me suis installé aux commandes de l’épreuve avant de laisser passer Jean-Michel Bazire. A cet instant, j’avais la meilleure place possible dans le sillage du favori. Malheureusement pour moi, Matthieu Abrivard s’est évertué à me garder au chaud dans la phase finale et j’ai dû le contourner pour lancer mon cheval. Sthiéric a ensuite très bien fini mais trop tard. Il n’est pas très chanceux comme cheval mais donne toujours le meilleur de lui-même. C’est très agréable de lui être associé !"

Crédit Photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté