RMC Sport

Michel Lenoir brille dans les nocturnes

-

- - -

Associé à Noir Désir avec qui il avait décroché sa 1ère victoire d’étape en nocturne le mois dernier, Michel Lenoir réitère dans l’événement-Prix Bettina ce vendredi 3 mai à Paris-Vincennes. Venu en tête dans la montée avant d’être relayé par le favori Louis Baudron (Moriondo), le sarthois d’origine parvient à se glisser dans un trou de souris pour crucifier son jeune rival aux abords du poteau. Dominik Locqueneux (Nancy Sco), Jean-Michel Bazire (Tygnus de Prélong) et Eric Raffin (Toison de Tillard) complètent la bonne combinaison d’un tournoi qui ne provoque pas de bouleversement majeur au classement général.

Associé à Noir Désir avec qui il avait décroché sa 1ère victoire d’étape en nocturne le mois dernier, Michel Lenoir réitère dans l’événement-Prix Bettina ce vendredi 3 mai à Paris-Vincennes. Venu en tête dans la montée avant d’être relayé par le favori Louis Baudron (Moriondo), le sarthois d’origine parvient à se glisser dans un trou de souris pour crucifier son jeune rival aux abords du poteau. Dominik Locqueneux (Nancy Sco), Jean-Michel Bazire (Tygnus de Prélong) et Eric Raffin (Toison de Tillard) complètent la bonne combinaison d’un tournoi qui ne provoque pas de bouleversement majeur au classement général.

L’expérience parle

Alors qu’il s’apprête à fêter ses 62 ans, Michel Lenoir n’a toujours rien perdu de sa superbe, en atteste son chef-d’œuvre tactique dans le Prix Bettina. Après s’être emparé du commandement au milieu de la montée, la logique aurait voulu que l’entraîneur francilien résiste à Louis Baudron lorsque ce dernier est venu le relayer. Mais l’homme aux plus de 3000 victoires a préféré tenter un coup de poker et son flair ne l’a pas trahi : « J’avais de bonnes sensations au sulky de Noir Désir et lorsque j’ai vu que Louis Baudron voulait me prendre la tête, je ne lui ai pas livré de résistance car on allait déjà très vite en montant. J’ai pris un risque car je me suis retrouvé complètement emmuré mais cela a permis au cheval de récupérer pour donner le coup de rein suffisant dans la phase finale. Je suis parvenu à trouver l’ouverture tardivement mais cela a suffi pour faire la différence. Il y a de quoi être satisfait car en 2 tentatives, nous sommes toujours invaincus ! ».

Michel Lenoir intègre le Top 10

Grâce à ce succès, Michel Lenoir réalise une belle opération au classement de la Casaq Ligue puisqu’il gagne 7 rangs et pointe désormais à la 9e place. Respectivement 5e et 4e du tournoi, le leader du championnat de France des drivers Eric Raffin (50 points) et son dauphin Jean-Michel Bazire (38 points) en profitent pour creuser un peu plus l’écart sur Franck Ouvrie, 3e à 16 longueur du maillot jaune.

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté