RMC Sport

Pierre Vercruysse gagne un rang dans la Casaq Ligue

-

- - -

Entre Pierre Vercruysse et l’italien Marco Smorgon, c’est une véritable histoire d’amitié. Au sulky de Nefertite del Rio, le pilote français s’est illustré dans le Prix de Laval à Vincennes. Grâce à ce succès, il gagne un rang au classement de la Casaq Ligue. Il est désormais 7ème avec 133 points. Pour sa première tentative dans un Quinté+ cette saison, Francesco Facci (Nera Azzurra) prend la deuxième place devant Sylvain Roger (Ter Avis), David Thomain (Tzarine Fac) et Damien Bonne (Tétra Lyre).

Entre Pierre Vercruysse et l’italien Marco Smorgon, c’est une véritable histoire d’amitié. Au sulky de Nefertite del Rio, le pilote français s’est illustré dans le Prix de Laval à Vincennes. Grâce à ce succès, il gagne un rang au classement de la Casaq Ligue. Il est désormais 7ème avec 133 points. Pour sa première tentative dans un Quinté+ cette saison, Francesco Facci (Nera Azzurra) prend la deuxième place devant Sylvain Roger (Ter Avis), David Thomain (Tzarine Fac) et Damien Bonne (Tétra Lyre).

Le gagnant du jour : Pierre Vercruysse a couru sans prétention

Souvent associé aux pensionnaires de Marco Smorgon, Pierre Vercruysse concrétise régulièrement ses premières chances. Le driver de 48 ans, titulaire de 1549 succès a piloté de véritables champions tels que Meaulnes du Corta ou encore Ready Cash. Ce mardi 31 janvier, il a créé la surprise à la cote de 28/1. "Pour gagner ce genre de course, il faut courir battu et c’est ce que j’ai fait. Je suis bien parti pour me mettre dans le sillage de l’animateur et lorsque les deux premiers se sont attaqués devant les tribunes, je n’ai pas cherché à les suivre. J’ai patienté durant la course et dans la ligne d’en face, j’aurais pu me décaler en deuxième épaisseur mais j’ai pris le risque de rester à la corde. C’est à ce moment précis où j’ai gagné la course. Car dans la ligne d’arrivée, tout s’est ouvert et ma jument a très bien fini après avoir quelque peu slalomé. La dernière fois son entraîneur l’avait préparée pour cette course dans un lot très relevé et aujourd’hui elle était parfaite."

Le driver du jour : David Thomain nez au vent

Inutile de présenter David Thomain, à 23 ans, le jeune homme est connu de tous. Formé par le maître Joël Hallais, le manchois a rapidement démontré tout son talent. Lauréat du Prix de Cornulier 2010 avec One du Rib, le fils de Jean-Pierre Thomain n’est pas seulement un très bon cavalier, c’est également un excellent driver. "Je suis un peu déçu car nous n’avons pas bénéficié du parcours que j’espérais. Malheureusement pour moi, Sylvain Roger a réussi à se recaler à la corde et je me suis retrouvé à l’extérieur. C’est une jument qui a besoin de courir caché et aujourd’hui ça n’a pas été le cas. Elle n’a cependant pas démérité dans la ligne droite pour conserver la quatrième place."

Crédit Photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté