RMC Sport

Stéphane Paillard surprend

-

- - -

Rarement sollicité dans les quintés, Stéphane Paillard aborde 2012 de la meilleure des façons. Lauréat de l’événement de ce mardi, jugé sur les haies paloises, le jockey de l'outsider Brasilien devance aisément la Cravache d’Or 2011, Jacques Ricou (Ouh La La). En selle sur Al Bucq, Marc Lamazou-Laresse termine troisième devant Philip Carberry (Quatre Heures) et Cyrille Gombeau (Pistolet Rouge). Grâce aux deux points pris aujourd’hui, ce dernier est désormais seul en tête du Championnat Casaq Ligue.

Rarement sollicité dans les quintés, Stéphane Paillard aborde 2012 de la meilleure des façons. Lauréat de l’événement de ce mardi, jugé sur les haies paloises, le jockey de l'outsider Brasilien devance aisément la Cravache d’Or 2011, Jacques Ricou (Ouh La La). En selle sur Al Bucq, Marc Lamazou-Laresse termine troisième devant Philip Carberry (Quatre Heures) et Cyrille Gombeau (Pistolet Rouge). Grâce aux deux points pris aujourd’hui, ce dernier est désormais seul en tête du Championnat Casaq Ligue.

Le gagnant du jour : Stéphane Paillard, l’animateur récompensé

En selle sur Brasilien, il ne détenait qu’une chance mineure dans l’événement du jour. En théorie, tout du moins. Très offensif avec son partenaire, Stéphane Paillaird n’a pas hésité à prendre le train à son compte avant la mi-parcours, un mode opératoire rarement utilisé avec ce cheval. Une stratégie qui s’est aujourd’hui révélée payante. En tête à l’entrée de la ligne droite, le tandem mis sur pied par Eric Leray conserve facilement l’avantage jusqu’au bout. Analyse du pilote qui remporte le deuxième quinté de sa carrière : « Nous avions décidé de changer de tactique aujourd'hui et je l'ai monté dans les chevaux de tête. Une fois devant, il a fallu gérer car il n'est pas évident à décontracter. Mais il le fait très facilement. Si on parvient à le canaliser, il peut faire un tout bon cheval ! »

En vue aujourd’hui : Jacques Ricou

Lauréat d'un quinté en octobre 2011, Jacques Ricou aborde la nouvelle année du bon pied dans cette catégorie. Après avoir évolué en retrait des premiers dans le parcours, le crack-jockey s’empare de la deuxième place avec le vieux Ouh La La qu’il n’avait plus revu depuis un an : « Dès qu'il arrive dans les Pyrénées, il est transformé. Il adore cette piste et le terrain lourd. Comme d’habitude, nous avons attendu à l'arrière-garde et, malgré le manque de train, il a très bien fini. C'est génial de monter un cheval comme lui. Ce qu'il fait à 12 ans est extraordinaire. »

Le leader de la Casaq Ligue : Cyrille Gombeau, deux points qui font la différence

Raymond O’Brien et David Cottin absents, Cyrille Gombeau avait l’occasion de reprendre seul les commandes de la Casaq Ligue. Associé à Pistolet Rouge, favori de l’épreuve, le pilote expérimenté n’a pas laissé passer cette chance, glanant deux points grâce à sa cinquième place : « Il court très bien, mais il manquait d'une course. C'est un cheval gaucher, qu'il faut monter au milieu du paquet. Après avoir galopé dans le dos des premiers, j'y ai cru pour un accessit à l'entrée de la ligne droite, mais il a manqué un peu pour finir. C'est de bon augure pour la suite. »

Crédit Photo : APRH

Le Quinté en vidéo

Casaq

Arrivées et rapports du Quinté