RMC Sport

Storm of Saintly, l’aboutissement

-

- - -

Le Grand Steeple-Chase de Paris représente le Graal de l’obstacle. Après avoir dominé ses contemporains, puis ses aînés, Storm of Saintly a confirmé son talent, dimanche à Auteuil.

Ils sont peu à avoir remporté ce Grand Steeple-Chase de Paris (Groupe I) à l’âge de 5ans, la dernière étant Princesse d’Anjou, en 2006. Déjà l’un des meilleurs à 3ans, Storm of Saintly n’a ensuite cessé de dominer depuis ses 4ans, devenant le meilleur steeple-chaser de la butte Mortemart. La seule inconnue, comme le rappelait hier l’entraineur Guillaume Macaire, restait la longue distance de 6.000 mètres, le champion n’ayant jamais dépassé 4.400 mètres.

Si le mérite revient essentiellement au cheval, il faut également souligner la course magnifique offerte à Storm of Saintly par Vincent Cheminaud, dont c’était la première participation à ce monument du turf mondial. À 20ans, Vincent Cheminaud exhausse donc ce rêve, qui reste parfois inaccessible, même aux meilleurs, et permet à Guillaume Macaire d’inscrire pour la troisième fois son nom au palmarès du Grand Steeple (après Bel La Vie l’an passé et Arénice en 1996).

La joie des uns faisant toujours le malheur des autres, Shannon Rock doit une nouvelle fois se contenter de la deuxième place, lui qui est tombé sur Mid Dancer il y a deux ans, avant d’être battu par Bel La Vie l’an passé. Notons qu’avant de rejoindre les boxes de Jean-Paul Gallorini, ce fils de Turgeon était entrainé par Guillaume Macaire...

Rhialco, qui aurait pu ne jamais se remettre de la fracture dont il fut victime il y a deux ans, a également fait illusion pour la victoire. Il termine troisième devant le «Président», Tzar’s Dancer, et Al Bucq.

Le Quinté en vidéo

RMC

Arrivées et rapports du Quinté