RMC Sport

Thomas Levesque brille, Matthieu Abrivard décroche le Graal

-

- - -

Thomas Levesque remporte sa 5ème victoire de la saison au sulky de Santon dans la course événement de ce mercredi 27 février à Enghien. Toujours dans le sillage des animateurs, le fils de Pierre Levesque parvient à canaliser la fougue de son partenaire pour se montrer le plus véloce dans la longue ligne droite d’Enghien, précédant le bon finisseur Tony Le Beller (Quartino), le favori Jean-Loïc Claude Dersoir (Sergent du Rib), Charles Dreux (Séduisant Fouteau) et Matthieu Verva (Quenzo du Plach). A l’issue de l’avant-dernière étape Casaq Ligue de la saison, Matthieu Abrivard est sacré Champion de France des drivers.

Thomas Levesque remporte sa 5ème victoire de la saison au sulky de Santon dans la course événement de ce mercredi 27 février à Enghien. Toujours dans le sillage des animateurs, le fils de Pierre Levesque parvient à canaliser la fougue de son partenaire pour se montrer le plus véloce dans la longue ligne droite d’Enghien, précédant le bon finisseur Tony Le Beller (Quartino), le favori Jean-Loïc Claude Dersoir (Sergent du Rib), Charles Dreux (Séduisant Fouteau) et Matthieu Verva (Quenzo du Plach). A l’issue de l’avant-dernière étape Casaq Ligue de la saison, Matthieu Abrivard est sacré Champion de France des drivers.

Une victoire au panache

Si la victoire de Thomas Levesque ne souffre d’aucune contestation, le driver normand a toutefois dû s’employer pour calmer les ardeurs du fils de Capriccio : « Santon a beaucoup tiré à un tour du but et a mis mes nerfs à rude épreuve. J’ai mis toute mon énergie pour éviter qu’il ne s’emballe et ne brûle tout son kérosène. Dans la ligne opposée, il a marqué un temps de galop mais par chance, je suis parvenu à la remettre au trot. C’est un cheval doté d’un gros moteur qui dispose d’une grosse marge de progression ». Thomas Levesque signe sa seconde victoire d’étape de la saison avec Santon et grimpe à la 17ème place du classement général.

Matthieu Abrivard Champion de France

Disqualifié dans le dernier virage avec Ramsès des Charmes, Matthieu Abrivard (302 points) décroche malgré tout son 1er titre de Champion de France des drivers. L’entraîneur-driver, en tête du Challenge depuis plus de 2 mois, n’a pu être rejoint par son plus sérieux rival Eric Raffin, qui devait impérativement l’emporter pour entretenir le suspense. 2ème du Challenge avec 283 unités, le pilote vendéen compte à une étape de la fin du Championnat 5 points d’avance sur Jean-Michel Bazire, et 9 sur Franck Nivard.

Crédit photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté