RMC Sport

Un duo d’enfer

-

- - -

Jean-Loïc Claude Dersoir et Sergent du Rib n’en finissent plus de briller sur la cendrée de Vincennes. Ils enlèvent la course événement de ce jeudi 24 janvier, la 3ème d’affilée en moins d’un mois, avec une facilité déconcertante. Après s’être rapproché aux avant-postes dans la montée, Jean-Loïc Claude Dersoir se détache inexorablement dans le dernier tournant, s’envolant ensuite dans la ligne droite. En net retrait, le favori Charles Dreux (Séduisant Fouteau) vient crucifier le valeureux Matthieu Abrivard (Nelle Pelle) dans les dernières battues, précédant Franck Ouvrie (Mint Kronos) et Pietro Gubellini (Mo Vegh Io).

Jean-Loïc Claude Dersoir et Sergent du Rib n’en finissent plus de briller sur la cendrée de Vincennes. Ils enlèvent la course événement de ce jeudi 24 janvier, la 3ème d’affilée en moins d’un mois, avec une facilité déconcertante. Après s’être rapproché aux avant-postes dans la montée, Jean-Loïc Claude Dersoir se détache inexorablement dans le dernier tournant, s’envolant ensuite dans la ligne droite. En net retrait, le favori Charles Dreux (Séduisant Fouteau) vient crucifier le valeureux Matthieu Abrivard (Nelle Pelle) dans les dernières battues, précédant Franck Ouvrie (Mint Kronos) et Pietro Gubellini (Mo Vegh Io).

Jean-Loïc Claude Dersoir en pleine ascension

Le gendre de Joël Hallais affiche une forme exceptionnelle en cette fin de saison. Après avoir signé sa 1ère victoire d’étape le 22 décembre 2012 au sulky de Récit Jeloca, le sextuple étrier d’or triple la mise ce mois-ci et remonte à la 16ème place du Challenge. Sergent du Rib, qui établit à cette occasion sa meilleure réduction kilométrique, y est pour beaucoup : « Le cheval a été arrêté l’hiver dernier et il m’a fallu beaucoup de temps pour qu’il revienne à son meilleur niveau. Je suis un peu surpris qu’il répète avec autant d’aisance. Décrocher 2 courses événement consécutivement, c’était déjà super. Mais alors 3… C’est extraordinaire ! »

Matthieu Abrivard fait plier Franck Nivard

Au coude-à-coude avec Franck Nivard (Sissi Morainville) à l’intersection des pistes, Matthieu Abrivard (Nelle Pelle) a tenu tête au Champion de France en titre, contraint d’abdiquer au début de la ligne droite. Après avoir longtemps fait illusion pour l’accessit d’honneur derrière l’intouchable Jean-Loïc Claude Dersoir, Matthieu Abrivard se fait damer le pion sur le fil du poteau et doit se contenter de la 3ème place. Néanmoins, le natif du Maine-et-Loire assoit un peu plus son leadership dans la Casaq Ligue. Il compte à présent 25 points d’avance sur son dauphin, Franck Nivard, à cinq semaines de la fin du championnat.

Crédit photo : APRH

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté