RMC Sport

Une victoire rassurante

-

- - -

Dix ans après avoir remporté son premier Prix de Buenos-Aires à Enghien avec Jeanbat du Vivier, Jean-Michel Bazire double la mise. Au sulky de Radjah de l’Abbaye dans le Groupe II, le multiple sulky d’or n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires. Il remporte ainsi sa septième étape de la Casaq Ligue 2013-2014 devant le favori Pierre Vercruysse (Rire Mutin), le bon finisseur Pierre-Yves Verva (Twist des Caillons), Mathieu Mottier (Quarlos) et Franck Anne (Sancho Turgot).

Dix ans après avoir remporté son premier Prix de Buenos-Aires à Enghien avec Jeanbat du Vivier, Jean-Michel Bazire double la mise. Au sulky de Radjah de l’Abbaye dans le Groupe II, le multiple sulky d’or n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires. Il remporte ainsi sa septième étape de la Casaq Ligue 2013-2014 devant le favori Pierre Vercruysse (Rire Mutin), le bon finisseur Pierre-Yves Verva (Twist des Caillons), Mathieu Mottier (Quarlos) et Franck Anne (Sancho Turgot).

Jean-Michel Bazire à la manière des forts

Décevant, le tandem Jean-Michel Bazire – Radjah de l’Abbaye n’avait pu faire mieux que cinquième en six tentatives dans le Championnat de France des drivers depuis le début de l’année. Ce samedi 20 juillet, le couple s’est rappelé à notre bon souvenir en s’imposant plaisamment. Jean-Michel Bazire : "J’ai pris mon temps au départ, puis j’ai mis le nez à la fenêtre pour me rapprocher dés qu’il y a eu un temps mort. J’ai ensuite durci l’épreuve et mon partenaire s’est montré très fort. Il m’a pleinement rassuré aujourd’hui." Grâce à ce succès, le pilote réalise une belle opération. Il revient à seulement onze points du leader Eric Raffin.

Une belle place d’honneur pour Pierre Vercruysse

Battu alors qu’il était installé favori de l’épreuve, Pierre Vercruysse n’avait aucun regret après la course. "Je suis mieux parti que prévu et j’ai donc contré quelques concurrents pour profiter du sillage de Jean-Michel Bazire. Dans la phase finale, il m’a pris quatre longueurs, signe qu’il était meilleur que nous aujourd’hui. Nous n’avons pas à rougir de cette deuxième place."

Crédit Photo : Scoopdyga

Le Quinté en vidéo

Arrivées et rapports du Quinté