RMC Sport

Las Vegas, bons plans et astuces.

-

- - -

Comme chaque vendredi, un professionnel de l'antenne soigne votre poker. Cette semaine, après l'ouverture de l'édition 2013 des WSOP, Julien Brécard dévoile les astuces et bons plans d'un "road trip" poker à Las Vegas.

Las Vegas est la ville ou se tiennent chaque année les championnats du monde de poker depuis plus de 40 ans. C' est la destination de rêve pour tous les amateurs et professionnels, mais aussi l'événement ou sont distribués les plus gros gains dans la saison. Rendez-vous incontournable, il n'en demeure pas moins coûteux, bien au contraire... Il s'agit donc de préparer au mieux son séjour, dans le but de l'optimiser et de le rentabiliser.

Comment se qualifier?

Les qualifications en ligne restent les meilleurs plans pour s'envoler dans le désert de Vegas. Pour 1€, il est possible d'obtenir le précieux sésame. Maintenant il faut savoir que moins vous comptez investir dans la qualification et plus cette dernière sera compliquée. Il n'est donc pas insensé d'allouer un budget un peu plus important qu'à l'habitude si votre objectif est de prendre part à cette grande messe. Il existe des qualifications en tournoi mais aussi en sit'n'go sous la forme de Steps (étapes). Si vous êtes rodés en sit'n'go, je vous conseille de vous lancer dans cette aventure en partant de l'étape de votre choix (souvent seuls le premiers ou les deux premiers sur 9 accèdent à l'étape supérieure et les suivants sont soit maintenus soit rétrogradés. Les derniers étant éliminés).

Quels tournois jouer à Las Vegas?

Tout va bien évidemment dépendre de votre bankroll et de votre budget alloué pour cet événement. Jouer un événement des WSOP (world series or poker) est bien sur une fin en soi pour un joueur de tournoi, mais sachez que le prix minimum à débourser est de 1000$ alors qu'il existe une multitude de séries de tournois moins chers (certes moins prestigieux) mais avec des cagnottes très alléchantes promettant souvent au vainqueur une somme pouvant atteindre les 6 chiffres. Le Venetian, le Caesars Palace, le bellagio, le wynn ou encore le Binion's offrent des buy-ins a 200$ à 500$ tous les jours en marge des WSOP, commençant un peu plus tard et se déroulant sur 1 ou 2 journées. Ils profitent ainsi de l'affluence dans la ville pour proposer des tournois avec des structures très agréables. Il ne sera pas rare d'y voir certains bons joueurs pros connus venus y chasser le bon gibier. Beaucoup de joueurs on commencé leur parcours lors de ces tournois qui s'apparente à une ligue mineure si on veut faire la comparaison avec un sport traditionnel. Ces tournois sont très appréciés lorsque l'on débute à las Vegas et plus on s'approche du Main Event des WSOP, plus l'affluence et les cagnottes grossiront. Le Rio, casino qui accueille les WSOP, offre aussi sa série de tournois low cost avec des buy in de 200$. Vous jouerez dans les mêmes salles, sur les mêmes tables, avec les mêmes équipes de croupiers. Vous serez partie intégrante de la fête des WSOP.

Ou se loger?

Les hôtels sont peux chers, comparativement aux mêmes standards en Europe. Les casinotiers faisant beaucoup plus de recettes avec leurs offres de jeu, ils doivent pouvoir fournir des conditions de logements qui n'entament pas les budgets outre mesure. Il faut cependant accepter le fait de dormir dans un casino, ce qui peut être fatigant mentalement à la longue si vous ne goutez que peu au joie du gambling perdant (la base même du jeu de casino, au contraire du poker). Personnellement je recommande la colocation en villa d'été. Ce n'est souvent pas plus cher au final, cela permet d'avoir une liberté totale si on couple cette option avec la location d'une voiture. Tout ceci doit se mutualiser et il est important d'essayer de trouver des partenaires de séjour qui jouent sensiblement les mêmes types de buy in que vous. Cette option permet de pouvoir également décompresser si jamais vous décidez de faire une pause de poker d'une journée ou plus.

Comment manger?

En hôtel, les buffets sont des alliés redoutables dans votre quête de rentabilité. La nourriture y est souvent très acceptable, assez variée et a volonté. Il existe pas mal de bons restaurants, peu chers si on s'éloigne un peu du strip (avenue principale). Il est plus simple, dans ce cas la de posséder sa propre voiture, toujours dans un souci de liberté et de souplesse et d'économie sur la durée du séjour. Si vous êtes en villa, faites chauffer les barbecues, outil indispensable du bon américain qui a une villa à Vegas. Au bord de la piscine, entre 19 et 23h, c'est le moment le plus agréable de la journée. Il ne fait ni trop chaud, ni trop frais et c'est un luxe rare dans le Nevada a cette période de l'année. Les températures avoisinant les 35/40 en journée ou 19 en casino grâce aux gigantesques et puissantes climatisation intérieure.

Les vols?

Il existe quelques trajets directs de Paris à Las Vegas mais ils sont peu nombreux. Il vous faudra souvent passer par Londres, ou faire escale dans l'une des nombreuses villes américaines et portera votre temps de voyage à plus de 14h. Mais c'est une bonne occasion de vivre une vraie aventure (les non aventuriers prendront les directs) a coûts moins élevés de surcroît. Essayez de partir très légers en terme vestimentaire et faites des affaires sur place avec les gigantesques "mall" qui vendent à prix cassés des articles de toutes marques. Profitez pour aller visiter « downtown », ou encore les musées du jeu ou du flipper par exemple. Cette ville regorge d'occupations culturelles ou ludiques si vous souhaitez vous changer les idées.

Je pense avoir fait un tour assez général de ce à quoi il faut s'attaquer en premier lorsque l'on planifie son premier séjour. Je vous souhaite autant de chance que cette ville m'en a apporté ou encore mieux, celle d'Aubin Cazal, notre invité de la semaine.

JS