RMC Sport

Le Omaha, qu'est-ce que c'est?

Antoine Vannini, consultant poker RMC

Antoine Vannini, consultant poker RMC - -

Comme chaque lundi un professionnel de l'antenne soigne votre poker. Cette semaine, le consultant de l'émission "Docteur Poker" Antoine Vannini décrypte une autre variante du poker: Le Omaha.

La variante Omaha

Cette semaine, une ordonnance à quatre cartes, dédiée à la seule variante autre que le texas hold'em qui soit autorisée sur nos tables de poker, en live comme online, l'omaha.

Docteur, au secours, j'ai cliqué sur le mauvais bouton ou je me suis inscrit sur la mauvaise liste d'attente, et je me suis retrouvé à une partie de poker bizarre, avec quatre cartes et des dégénérés qui n'arrêtaient pas de relancer.

Tout va bien Jean-Michel, ou jeune Kevin en pyjama, tu es bien en train de jouer un poker autorisé par l'ARJEL, tu ne crains donc rien, ce n'est pas un bug de ton logiciel si tu as reçu quatre cartes, mais bien de l'omaha.

Le Omaha c'est quoi?

L'omaha répond aux mêmes mécanismes que le texas hold'em, à ceci près que le joueur reçoit quatre cartes, et est obligé d'en utiliser deux pour former la meilleure combinaison avec les cartes communes, flop, turn et river.

La limite de mise commune diffère également. L'omaha se joue en pot-limit, c'est à dire qu'un joueur ne peut pas relancer plus que le pot, en comptant la mise de son adversaire, tandis qu'on peut relancer du montant de notre choix en no-limit.

Déduction simpliste, avec quatre cartes, plus de possibilités d'amélioration qu'avec deux, post-flop. Du coup, même si l'omaha se joue principalement en pot-limit, la variance est souvent plus importante qu'en no-limit hold'em, même si le fish au siège cinq ne peut plus faire tapis 100 blindes “in the dark”.

Quelles différences entre le Hold

En no-limit hold'em, la main gagnante sera souvent une paire max, tandis qu'en omaha, il vaudra mieux se munir de deux paires ou mieux pour espérer gagner un coup relancé post-flop.

On le sait, le poker est un jeu d'information incomplète. Le poker fermé en est une illustration d'un extrême, nous n'avons aucune information sur le jeu de notre adversaire, mis à part le nombre de carte qu'il a changé lors du draw.

Au texas hold'em, notre adversaire n'a que deux cartes inconnues pour influer sur le tableau de cinq cartes. Nous disposons en plus de 4 tours d'enchères pour compléter notre information.

Le pot-limit omaha se situe à la croisée de ces deux jeux, à la fois un jeu de tirage et un jeu d'enchères. Les paramètres dont nous tiendrons compte seront les mêmes, mais surtout nos avantages techniques, positionnels et stratégiques, dans notre agressivité, seront d'autant plus récompensés.

Des exemples concrets

Quelques exemples de clichés sur le pot-limit omaha :

⁃ on ne joue que les nuts

⁃ on ne peut pas bluff

⁃ la passivité est récompensée

⁃ le rake est trop fort

En fait, ce sont justement les écueils à absolument éviter si on veut gagner en omaha, que ce soit en tournoi comme en cash-game. Il va falloir valoriser finement, bluff souvent, jouer très agressivement tout en sélectionnant ses mains, et en évitant de jouer trop de mains « pour voir un flop ».

Avec quatre cartes, et l'obligation de sélectionner une combinaison de deux cartes, nous avons six combinaisons possibles de deux cartes. Des mains qui n'offrent que 2 ou 3 combinaisons valables, comme AK37 ou 7892 sont donc marginales, et seront souvent surjouées.

Comment profiter des erreurs de l

Les erreurs de nos adversaires seront légion, déjà contre les fishs qui n'ont même pas compris les règles, et partiront à tapis avec 3 cartes suitées, un tirage ventral, un brelan servi... Mais aussi contre les joueurs de hold'em, qui ne sauront pas coucher leurs top paires, leurs tirages non-max, ou rentreront dans des coups avec des mains dominés.

Le meilleur exemple pour déboussoler un joueur de hold'em, c'est une rencontre entre KhQhJsTs et 9h9d8c7c sur 9hTh2s. KQJT est favori à 60% au flop avec hauteur roi contre brelan max et nuts flop.

Les plus grosses parties de poker au monde, en live comme online, se jouent souvent en omaha. Longtemps destiné à prendre la relève du texas hold'em, c'est aujourd'hui un incontournable pour les débutants, pour les qualités de lecture, d'analyse de cotes et de jeu post-flop qu'il requiert, mais aussi pour la discipline mentale obligatoire pour encaisser la variance de cette variante.

JS et AV