RMC Sport

Negreanu “Le poker est un vrai travail. Vous devez avoir les mêmes objectifs qu'une entreprise.”

-

- - -

Dans son blog Daniel Negreanu s’est exprimé longuement sur la gestion de bankroll et les objectifs à se fixer pour réussir au poker. Il y compare le jeu à une véritable entreprise.

Dans tous les sens du terme Daniel Negreanu est décidément un maitre au poker. En plus d’être le plus gros gagnant de tous les temps en tournois lives et l’un des joueurs les plus brillants de la planète, le canadien de 40 ans tient également à dispenser quelques précieux conseils aux jeunes joueurs qui souhaitent se lancer dans le poker.

Le Kid se la joue professeur

Invité à s’exprimer il y a quelques semaines à Toronto lors d’une conférence intitulé “Discovery”, le “KidPoker” est revenu sur ce moment d’apprentissage dans son blog. Il y décrypte la meilleure gestion de bankroll possible et compare le poker à une entreprise qui se doit de se fixer des objectifs réalisables. Il prend donc l’exemple d’un joueur de cash-game qui joue à une table 5/10 dollars pour se faire comprendre.

Le poker comme une véritable entreprise

“Si tout va bien, vous pouvez espérer gagner 20 dollars de l’heure. Sachant que l’objectif est de réaliser 100.000 dollars de profit à l'année, nous avons maintenant une idée approximative de combien d'heures nous avons réellement besoin de passer à la table en jouant au poker. Cela revient à 5.000 heures de jeu d'un an. Cela revient donc à 417 heures par mois, qui se décomposent à plus de 100 heures par semaine! Cela fait donc 10 heures par jour, auxquelles il faut ajouter 2 heures d'études par jour pour muscler votre jeu. Au total, 120 heures par semaine sont nécessaires. Savez-vous combien d'heures il y a dans une semaine? 168. Si vous envisagez de dormir 8 heures par nuit, cela fait 56 heures par semaine. Avec le poker à 120 et le sommeil à 56, le total est 176 heures par semaine."

“Ca ne sera pas aussi facile que cela à l'air à la télévision”

"Mon intention n'est pas de vous décourager ou de vous inciter à laisser tomber vos rêves, quels qu'ils soient. Je cherche juste à vous montrer qu'il faudra travailler dur. Ca ne sera pas aussi facile que cela à l'air à la télévision. Êtes-vous prêt à tout donner dans ce dur travail, tout en sachant que même si vous le faites, cela ne sera peut être pas suffisant ?"

JS