RMC Sport

"Le bluff, c'est comme un triple axel. Ca passe ou ça casse."

-

- - -

Double médaillé olympique aux jeux de Lillehammer (1994) et Nagano (1998), l'ancien patineur Philippe Candeloro a découvert le poker il y a quelques années. Vendredi soir, il était l'invité de l'émission "Docteur Poker".

« Dans la vie, je jouis d'apprendre tous les jours. Il y a une dizaine d'années encore, le poker n'était pas dans toutes les têtes mais aujourd'hui c'est devenu un vrai phénomène de société. Pour ma part, j'ai découvert le jeu en étant invité à quelques tournois de célébrités à Paris. J'ai eu beaucoup de chance car le problème est souvent financier au poker. Le prix des droits d'entrée sont élevés et crée une frontière entre riches et pauvres. J'ai beaucoup apprécié mon passage dans « La Maison du Bluff » il y a quelques semaines. Je peux vous dire qu'ayant participé à une autre télé-réalité il y a quelques années (ndlr: La ferme célébrités), « La Maison du Bluff » est beaucoup plus instructive. En plus de la bonne ambiance j'a cette sensation d'avoir énormément appris. Au Portugal je n'ai pas eu le temps de m'embêter. Les mecs jouent au poker, parlent poker, mangent poker et dorment poker. Mon seul mauvais souvenir, c'est le matin ou j'ai du enchainer 50 pompes (sur ordre du coach sportif) avant même d'avoir pris mon petit déjeuner. J'ai bien failli m'évanouir. J'aime ce coté ludique au poker. C'est une discipline ou l'on peut apprendre pendant toute une vie. D'ailleurs dès que je rencontre des pros, je discute énormément avec eux et écoute leurs conseils. Pour ce qui est de mon investissement, je suis prêt à y consacrer du temps mais cela peut vite devenir envahissant. Comme je suis un ancien sportif de haut niveau, quand je me lance dans quelque chose, ce sera vraiment à 100%. En patinage, il n'y a pas vraiment de confrontation directe. J'ai l'impression qu'il n'y a pas à être stratégique en patinage contrairement au poker. Il faut savoir bluffer, savoir mentir alors qu'au patinage quand tu fais ton « triple axel », si tu te plantes tu es mort!!»