RMC Sport

Tony Parker : Finale NBA ou table finale, quelle différence ?

Invité dimanche soir du RMC Poker Show, Tony Parker, quadruple champion NBA, a tenté la comparaison entre l’adrénaline d’une finale NBA et celle d’une table finale au poker.

“Le poker est le sport le plus violent que l’on puisse pratiquer assis”. Cette célèbre phrase lancée par Patrick Bruel il y a plus de 15 ans résonne encore dans la tête de nombreux amateurs de cartes. Et si de nombreux sportifs comme Jérome Alonso, Jérôme Rothen ou encore Sébastien Chabal s’accordent sur ce point, Tony Parker, en arrive au même constat.

"Cette pression est très similaire à celle d'une finale NBA"

Invité hier soir du RMC Poker Show, Tony Parker, quadruple champion NBA n'a pas hésité au moment de comparer l'adrénaline d'une finale NBA à celle ressentie sur l'ultime table d'un gros tournoi de poker. "Prendre l'avantage sur son adversaire", que ce soit sur un parquet ou à une table, selon lui l'objectif est le même. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il aime tant le célèbre jeu de cartes.

’homme à la crinière grisonnante a fait le lien entre les disciplines sportives physiques et cérébrales. Membre du comité des joueurs du site PartyPoker depuis plus d’un an, celui qui démocratisé le Texas Hold’em à l’Aviation Club de France a même pris les exemples des échecs et du bridge pour appuyer sur la dimension sportive “mentale” du poker.