RMC Sport

Quand poker et écologie riment

-

- - -

Green Bet propose de financer des associations à but environnementaliste grâce aux mises des joueurs.

Financer des associations à but environnementaliste grâce aux mises des joueurs, c'est l'idée qu'on eu les responsables du site anglais Green Bet. Portail de casino en ligne, Green Bet s'engage à reverser une partie conséquente de l'argent récolté à un fonds consacré aux projets de développement durable. A chaque fois qu'un joueur choisit un opérateur de jeux ou de casino en passant préalablement par Green Bet, l'opérateur sélectionné reverse une commission au site anglais qui l'investit ensuite dans de la recherche sur les énergies renouvelables ou la protection de l'environnement. Opération marketing surfant sur l'engouement grandissant pour l'écologie ou véritable conscience verte ? Peu importe, les responsables du groupe ambitionnent de lever à terme 100 millions d'euros grâce à leur initiative. Du coté des associations concernées, les réactions sont contrastées. Greenpeace et Les Amis De La Terre refuseront l'aide de Green Bet pour des raisons de moralité et de provenance douteuse de l'argent au contraire de WWF qui a signé un partenariat avec le portail d'accès. 70% des sommes collectées seront investies dans des énergies renouvelables, notamment un projet prévoyant l'implantation de centrales solaires au coeur du Sahara, le reste étant distribué à divers organismes, notamment WWF.

Financer des associations à but environnementaliste grâce aux mises des joueurs, c'est l'idée qu'on eu les responsables du site anglais Green Bet. Portail de casino en ligne, Green Bet s'engage à reverser une partie conséquente de l'argent récolté à un fonds consacré aux projets de développement durable. 
A chaque fois qu'un joueur choisit un opérateur de jeux ou de casino en passant préalablement par Green Bet, l'opérateur sélectionné reverse une commission au site anglais qui l'investit ensuite dans de la recherche sur les énergies renouvelables ou la protection de l'environnement. Opération marketing surfant sur l'engouement grandissant pour l'écologie ou véritable conscience verte ? Peu importe, les responsables du groupe ambitionnent de lever à terme 100 millions d'euros grâce à leur initiative. 
Du coté des associations concernées, les réactions sont contrastées. Greenpeace et Les Amis De La Terre refuseront l'aide de Green Bet pour des raisons de moralité et de provenance douteuse de l'argent au contraire de WWF qui a signé un partenariat avec le portail d'accès.
70% des sommes collectées seront investies dans des énergies renouvelables, notamment un projet prévoyant l'implantation de centrales solaires au coeur du Sahara, le reste étant distribué à divers organismes, notamment WWF.

Source : MadeInPoker

MadeInPoker