RMC Sport

Di Meco : « On ne peut pas arbitrer au foot comme au rugby »

Alors que le débat sur l’arbitrage vidéo resurgit après plusieurs grosses fautes d’arbitrages lors des derniers matchs de Ligue des Champions., le président de l’UEFA, Michel Platini, a une nouvelle fois manifesté son opposition à la mise en place d’une telle technologie. Un avis que partage Eric Di Meco, membre de la Dream Team RMC Sport.

« Je suis contre la vidéo aujourd’hui. A l’origine, je ne l’étais pas mais des exemples récents m’ont fait changer d’avis. Par rapport aux hors-jeu, on utilise le fameux révélateur – la ligne fictive – à la télévision pour voir si le joueur est en avance ou non. Et on se rend compte qu’en fonction du moment où le joueur touche le ballon, de la position de son corps par rapport à ce même ballon, etc. c’est très compliqué de voir s’il y a bien position de hors-jeu ou non. Comment faire ça sans technologie ? Les arbitres ne peuvent pas prendre cinq minutes pour décider s’il y a hors-jeu ou pas. Ce n’est pas ça le foot, ce n’est pas comme le rugby où il y a des temps morts dès qu’il y a un essai. Second cas de litige : les expulsions. Pour prendre celle de David Beckham à Evian Thonon-Gaillard, c’est du 50-50. On peut en discuter tant qu’on veut, personne ne retournera sa veste. A partir de là, comment le vérifier ? Enfin, en ce qui concerne les penalties, combien de fois nous sommes-nous retrouvés avec un ralenti d’action entrainant un penalty où finalement on se dit : « Il n’y avait peut-être pas faute … »

REAGIS A L'ANTENNE EN APPELANT LE 32 16 et n'hésite pas à laisser tes commentaires sur le blog et la page Facebook de l'After !!! Suivez les meilleures déclarations sur le compte Twitter de l'After : @AfterRMC